« Prête-Moi Ton Rève: Ky Siriki, le burkinabé sculpteur du buste de Boganda mis à l’honneur


Kangbi-ndara.info/ Trente artistes africains de dimension internationale expose pour douze mois leurs œuvres dans six métropoles du continent. Parmi ces grandes statures artistiques, le sculpteur Ky Siriki du Burkina Faso, modeleur du buste du Président fondateur de la République centrafricaine, Barthélemy Boganda auquel l’Etat centrafricain doit de l’argent.

En 2011, sur commande de la Mairie de Bangui, Ky Sirirki a sculpté sur bois, avec une ingéniosité prodigieuse, le buste du père de l’indépendance de la République centrafricaine, Barthélémy Boganda dont les causes de la disparition brutale ne sont encore connues.  Depuis 2011 à ce jour, l’ingénieux sculpteur Burkinabé n’a pu livrer l’ouvrage à l’Etat centrafricain faute de règlement total de la facture.

En attendant le paiement de la main d’œuvre, le buste de le symbole même l’indépendance centrafricaine se recouvre jour après jours de poussière au Centre Burkina de Sculpture sur Granite de Laongo à environ 30 kilomètres de Ougadougou la capitale du Burina Faso.

Le sculpteur Burkinabé, à qui le Gouvernement centrafricain doit encore deux millions de francs CFA, participe à l’innovante exposition itinérante « Prête-moi Ton Rêve ». L’exposition durera douze mois telle une caravane qui sillonnera Dakar, Abidjan, Lagos, Addis-Abeba, Cape Town et Marrakech. 

L’artiste plasticien Ky Siriki a émerveillé le monde entier en transformant une vaste étendue rocheuse du Burkina en un  musée à ciel ouvert. Il a remporté en 1996 le Prix de la Fondation Afrique en Création pour son projet « Sculpture sur Granit de Laongo ».

 « Prête-moi Ton Rêve » créée en janvier 2019 par la Fondation pour le Développement de la Culture Contemporaine Africaine (FDCCA) a débuté le 18 juin dernier à Casablanca au Maroc. Entre autres artistes participants à cette exposition, El Anatsui, William Kentridge, Chéri Samba, Barthélémy Toguo, Ouattara Watts, Abdoulaye Konaté, Farid Belkahia.

La rédaction  




Laisser un commentaire