Déclaration de Steve Tangoa relative à l’élection de Mme Catherine Samba-Panza

ASSOCIATION POUR LA JUSTICE LA VERITE ET LA REPARATION
« Toute la vérité, rien que la vérité »

 

Déclaration relative à l’élection de la Présidente de la Transition
 

tangoaL’Association pour la Justice, la Vérité et la Réparation se félicite de l’élection d’un nouveau Président de la Transition en République Centrafricaine et présente ses chaleureux encouragements à l’heureuse élue, Catherine SAMBA-PANZA, qui aura la lourde tâche de conduire aux destinées de la Nation meurtrie jusqu’à l’organisation d’élections générales légitimes.
L’AJVR, bras associatif du Mouvement de Résistance à la horde de criminels sauvages seleka dont l’objectif principal de l’arrêt de la transition criminelle de la seleka ainsi que le départ sans condition des acteurs incompétents (DJOTODIA & TIANGAYE) de la dite transition a été atteint, note avec satisfaction, qu’en dépit de manigances éhontées de la part de certains compatriotes avides de pouvoir, dont les limites à l’exercice de la fonction présidentielle ont été mises à nues lors de l’audience publique de ce jour dans l’hémicycle du Conseil National de Transition, que la raison l’a emporté par le choix d’une première dans notre histoire, susceptible d’apporter l’apaisement, le calme et la paix.

 

Toutefois, l’AJVR interpelle avec vigueur la conscience de la Présidente élue, que la paix et la réconciliation ne sauraient être promues sans prendre en compte l’aspiration de la population dont le degré de souffrance est incommensurable, ni sans préjudice du droit à réparation des victimes, nombreuses et innocentes de la horde de criminels sauvages de la seleka, et dit sa détermination à voir les principaux responsables de cette entreprise criminelle ainsi que leurs suppôts, être arrêtés et traduits en justice afin de permettre la manifestation de la vérité pour que la conscience nationale s’approprie les raisons véritables ayant conduit au chaos et à ce « jamais vu en Centrafrique ».
 

L’AJVR rappelle qu’à l’heure actuelle, le cycle de vengeance engendrée par la folie meurtrière de la seleka ne trouvera sa solution que dans une politique de fermeté sans concession à l’égard des bandes armées.
L’AJVR marque sa disponibilité à concourir au retour à la paix et à la réconciliation par un dialogue franc entre les forces vives de la Nation mais réaffirme sa détermination dans le combat pour la traduction en justice des auteurs sanguinaires et criminels de la seleka et dit sa foi en « Dame Justice » ; se fixe comme seules limites Dieu, par ce qu’il représente de miséricordieux et l’interpellation de tous les auteurs et complices de crimes les plus odieux.

 

Enfin, l’AJVR lance un appel à un CESSEZ-LE-FEU sans condition de toutes les forces organisées et hétéroclites de Résistance, partout sur le territoire, ainsi que dans les pays amis, ceci afin de donner une chance à la PAIX et saisit cette occasion pour tendre la main du dialogue à nos frères de confession musulmane et rappeler à leur mémoire qu’ils ont évolué dans un pays laïc qui a garanti le libre exercice de leur religion depuis 1960 et que, jamais, la considération religieuse n’a concouru au processus politique d’une quelconque manière ; l’AJVR rappelle par ailleurs la complexité des relations sociales ainsi que leursimbrications qui ont fait de cette terre, une véritable terre de mixité et d’accueil des communautés et en appel au sursaut patriotique contre toutes les formes d’extrémisme.
 

A Douala, le 20 Janvier 2014
Pour l’AJVR, le Coordonnateur,
Steve TANGOA

Comments

comments




Laisser un commentaire