Bangui : tentative manquée de levée du blocus du Km5

lafratenité.over-blog.com / En voyant de loin et de près, la MINUSCA à travers les casques bleus sensés de protéger la population civile ne cessent de jour au jour exposer la population centrafricaine aux buveurs de sang. L’ouverture des barricades sur l’axe de Fatima-Pk5 en est une belle illustration.

ob_d0a5cc_rwanda-centrafriqueDepuis le début des évènements du jeudi 29 octobre 2015, chaque population centrafricaine a essayé de son mieux d’assurer sa propre sécurité puisque la communauté internationale et ses forces : les casques bleus, ne font que protéger les intérêts de leurs patrons car personne leur demandera compte. Chacun dans son petit coin ne peut qu’agir selon les injonctions de son maitre qui dispose de pourvoir sur tout.

Pour un début, la majorité de la population croyait que les casques bleus seraient venus pour rétablir la paix en RCA. Hélas! Illusion ! Ce n’est que pour sacrifier la population civile au grand nombre à ces mercenaires qui continuent de couler à flot le sang du peule centrafricain. La population de partout juge inutile la présence des forces internationale sur le territoire et que le seul recours est la présence effective des FACAs d’une manière opérationnelle.

Il est à noté que ce récent degré de la violence dans le 6ème et 3ème arrondissent a conduit les habitants desdits secteurs à ériger des barricades depuis Fatima jusqu’au niveau de Keténguéré ainsi que le secteur Catin et Boeing afin de stopper l’avancée des dinosaures de Pk5. Malgré tout, ces derniers continuent de progresser pour faire du mal à la population. Sachant le bien, les casques bleus par la complicité du patron de la MINUSCA offrent encore une nouvelle issue aux buveurs de sang d’envahir le 6ème arrondissement en enlevant de force les barricades érigées par les vaillants du secteur en guise de leur protection ce mardi 16 octobre 2015 au environ de 6h du matin. Des crépitements d’armes et lacrymogène ont été entendus à ce moment de l’opération qui n’avait pas d’importance. Au lieu de désarmer de force tous les détenteurs illégaux des armes pour que la paix revienne, les casques bleus par complicité du représentant des nations unies en Centrafrique piquent la merde.

A vrai dire, cet acte montre combien la communauté internationale contribue à la décente de la population centrafricaine aux enfers. Peut- être parce que la communauté internationale finance tout en RCA qu’elle se prête à ce jeu? N’est ce pas pour appliquer ce vieux proverbe « Qui paie gouverne » qu’elle sème de partout la zizanie? La RCA ne pourrait guère être à la merci des sanguinaires et leurs complices qui sont les acteurs d’ombre. Les casques bleus résident depuis plus de 20 ans au Zaïre mais ont-ils réussi à mettre de l’ordre?

Bienvenu Doumta

 

Comments

comments




Laisser un commentaire