Accusation : le Fauve Hilaire Momi accusé de vol d’une montre à hauteur de 3 millions de FCFA

Hilaire-MomiKangbi-ndara.info/ Le torchon brulerait entre l’attaquant de l’équipe nationale Hilaire Momi qui évolue en Europe (Belgique D2) et son ex manager. Son ex agent l’accuse du vol de sa montre d’une valeur de 3 millions de FCFA mais le joueur récuse l’accusation.

L’on s’interroge encore à Bangui du motif d’empêchement de vol d’Hilaire Momi à l’Aéroport Bangui M’ Poko le 15 juin 2016 sur instruction du président de la Fédération centrafricaine de football FCFB Edouard Patrice Ngaissona . Est-ce lié à la plainte de son ex agent Henri Atangana ou d’une autre raison latente ?

De ce que l’on à ouï dire à Bangui, l'international centrafricain Hilaire Momi se serait fourré dans une rocambolesque histoire de vole d’une montre qu’il aurait vendu au très respectable Monsieur Thierry Kamach (TK), ancien président de la FCFB et candidat malheureux aux récentes législatives. 

D’après un oncle d’Henri Antagana à Bangui qui a requi l(anonymat, l’acte se serait produit dans la ville de Marseille en France. Pour recoupement, Kangbi-ndara s’est rendu le 15 à la résidence de Monsieur Kamach. La sentinelle de Mr TK de laisser entendre qu’il est absent dans la ville et serait présentement en voyage

Joint sur son portable par Kangbi-ndara, l’attaquant de RFC Seraing insiste de connaitre le nom de la source avant de récuser en bloque cette accusation en ces termes : «  Qui vous a raconté cela ? Donnez moi son nom ainsi je saurais vous répondre. Tout cela est faux ! », A-t-il balayé sèchement. De son côté Henri Atangana ne décroche pas certains appels en provenance de Bangui ce 16 juin 2016.

Au domicile familial du Fauve portant le numéro 9 de la sélection nationale le 15 juin, l’ambiance est du genre protéger un gros calibre.  « Momi est repartit en Europe ce matin » ont répondu les parents du footballeur avant qu’un confrère du Journal Tchiarara Sport  confirme sa présence à Bangui. « Je viens de l’avoir au bout du fil. Il m’a signifié qu’il se trouve à Bangui ce 15 juin 2016 et qu’il serait  parmi ses parents ».

L’espoir d’un grand nombre est que cette accusation se révélera au grand jour faux du fait que l’adorable Momi national est si précieux pour les Centrafricains pour qu’une légère histoire de vole ne laisse une quasi indélébile tâche d’huile sur sa carrière laborieusement méritée.

Johnny Yannick Nalimo

Comments

comments




Laisser un commentaire