Afrobasket 2015 : entre effets d’annonces et utopie.

Kangbi-ndara.com / Les cascades des effets d'annonces de la fédération centrafricaine de Basketball pour les préparatifs de l'Afrobasket 2015 en Tunisie commencent à s'émietter à travers la probable non sélection de la nouvelle recrue de Pau-Lacq-Orthez, Wilfried YEGUETE, qui semble être utopique.

1431360765885En effet, ce dernier à en croire les tambours de la fédération non prouvés par un document officiel, était partant pour évoluer sous les couleurs de notre pays natal. A la surprise de tous, et contrairement à ce qui précède, voire dit ailleurs, ce dernier a donné son accord de principe à l'équipe de France A' pour disputer l'Universiade 2015 qui aura lieu du 3 au 14 juillet prochain en Corée du Sud à Gwangju d'après l'information relayée par le journal, les Echos.fr.

Si quasiment toutes les équipes qui participeront à cette grande messe du basket Africain, ont une organisation claire sur leurs programmes et lieux de regroupements, la république centrafricaine risque encore de s'y prendre à la dernière minute, car coutûmée du fait, une fois encore, la fédération centrafricaine de Basketball mettra le gouvernement dos au mur au détriment des populations vulnérables, malades, désœuvrés, miséreux, vivant sous des tentes de fortunes pour offrir une vie de luxe à des dirigeants qui n'ont qu'une volonté ultime d'atteindre les caisses de l'état sans l'espoir de réaliser le rêve de tout un peuple en propulsant notre sélection dans le dernier carré.

Cette manque d'objectivité répétée associée à une inorganisation connue et une impréparation amorcent déjà un couac qui ressemblera fort à Libreville où il faudra au moins 2 matchs avant d'avoir un sursaut d'orgueil. Les secrétaires généraux et autres responsables semblent exaspérés d'être mis à l'écart des tâches qui sont les leurs aux bénéfices des personnes étrangères à la sphère de décision du bureau fédéral, qui ont les responsabilités de contacter les joueurs. Du jamais vu dans l'histoire du Basketball Centrafricain. Hormis le sélectionneur qui a été annoncé, tout porte à croire que les choix périlleux vont s'imposer dans les prochaines heures dans l'espoir que ces options ne se transforment pas dans un mauvais choix pour le Basketball centrafricain comme celles opérées lors du vote lors de l'assemblée générale élective en choisissant le Secrétaire Général sortant du C.N.O.S.C.A pour préserver des relations extra basket dans l'espoir d'avoir les subventions olympiques gérées en totale opacité et approximations. Ces subventions sont bloquées par le CIO cette année pour les raisons connues par tous par une décision co-signée par Messieurs Pere Mirò & le général Lassana Palenfo (4 ème DAN de Judo).

En lieu et place de la transparence et la rigueur, le mutisme plane toujours sur la liste des joueurs, le lieu du regroupement et le programme des matchs amicaux. Les bruits de bottes font savoir que les tractations en sourdine sont en cours en Espagne et au Maroc pour le stage en fonction du montant que mettra l'état Centrafricain très mécontent de ne pas avoir reçu les rapports techniques et financiers et les factures afferantes du tournoi de la zone IV qui avait eu lieu du 2 au 8 mars 2015 à Libreville au Gabon. En plus, l'état qui connait des difficultés de trésorerie, vit sous perfusion internationale depuis 2012, reflechira à deux fois avant de décaisser le moindre centime tant la mauvaise utilisation des deniers publics à des fins personnelles est devenue religion et en toute impunité. Malgré le contexte difficile, la fédération centrafricaine de Basketball a instruit une demande de 380 millions de FCFA pour cette campagne. Sachant qu'en 2013, sur 225 millions demandés, 150 millions de FCFA ont été détournés et jusqu'à lors, personne ne sait jamais préoccupée de faire la lumière dessus.
Qu'on le veuille ou non, tous ces problèmes seront abordés durant les assemblées qui auront lieu en novembre 2015 où la lumière chassera définitivement l'obscurité et non le contraire.

Envoyé depuis la tour de contrôle de, « La défense anti aérienne, "TOLÉRANCE ZÉRO", des sportifs abusés et contre les abus financiers dans le sport».

Lucien MBOMBA DÉBAT.

Comments

comments