Arrestation arbitraire : un mineur dans les geôles de l’OCRB

Il s’agit de Daniel Roméo Ngbaga âgé de 16 ans arrêté le jeudi 4 juillet  2013  par des hommes du Colonel Hassana au quartier Combattant dans le 8e arrondissement de Bangui. Mis au départ derrière les verrous au Camp de Roux, le garçon est depuis le 8 juillet transféré à l’Office centrafricain de répression et de banditisme (OCRB). Les raisons de cette arrestation illégale ne sont encore pas connues des parents du mineur mais certains habitants dudit arrondissement évoquent un cas  de braquage armé suivi d’enlèvement d’un enfant pour détention non formelle.

roméo 001Selon le témoignage du grand frère de la victime, c’est évidemment le Colonel Hassana et ses éléments qui ont arrêté arbitrairement le mineur pendant que ce dernier se livrait à des activités lucratives dans un kiosque appartenant à la famille. Dès leur descente sur la place du marché Combattant en plein jour, ils ont d’abord embarqué dans un de leurs véhicules deux jeunes hommes pour des raisons sécrètes. «  En plus de mon cadet ils ont pris notre imprimante, un ordinateur de bureau, quelques téléphones des clients et même les pièces de 75 FCFA que j’au déposé sur un tabouret dans la cabine », révèle le grand frère de Daniel-Roméo.

David Ngbaga séparé de son fils benjamin Daniel-Roméo depuis le 4 juillet souhaite quant à lui la libération pure et simple de son fils par ce que jusqu’ici il ne lui ait reproché aucun fait sinon la malchance d’être ce jour dans le kiosque. « Ils l’ont conduit au Camp de Roux le 4 et le 8 ils l’ont fait des cendre à l’OCRB. Ma femme et moi ne pouvons même pas communiquer avec l’enfant et les autorités militaires ne nous donnent pas les raisons de son enlèvement. On se trouve dans quel pays ? », s’interroge le père du garçon.

Les effets emportés par le Colonel Hassana et ses éléments ont été déchargés dans la résidence de cette autorité militaire de la Séléka à coté de l’ex usine des textiles UCATEX.

Kangbi-ndara.net

Comments

comments




Laisser un commentaire