Axe Bangui-Sibut-Kaga-Bandoro: le MPC dénonce les arrestations arbitraires des forces de l’ordre basées à Sibut

Communiqué de presse N°002 du Mouvement Patriotique pour le Centrafrique (MPC)

A l’attention des autorités de Bangui, c’est avec une grande consternation que le MPC publie ce communiqué qui résume en quelques mots la situation infernale que vivent quotidiennement nos compatriotes de confession musulmane sur l’axe Bangui-Kaga-Bandoro, précisément à Sibut.

En effet, chaque fois que des sujets musulmans quittent la ville de Kaga-Bandoro pour se rendre à Bangui, ou inversement, ils sont l’objet d’arrestations arbitraires de la part des forces de l’ordre (Police, Gendarmerie, Armée) basées à Sibut.

Ils sont ligotés, torturés, injuriés et dépouillés de tous leurs biens matériels et financiers pour la simple raison qu’ils sont musulmans et accusés à tort d’être des « éléments du Général Alkhatim ». Ces incidents malheureux et déplorables nous sont signalés de manière quotidienne par des personnes victimes de ces actes ignobles, barbares, ségrégationnistes et inacceptables que nous dénonçons avec la dernière énergie Ce genre de pratiques malhonnêtes et discriminatoires pousse les gens à la haine et la révolte et n’est pas propice au retour de la paix dans le pays; et c’est d’ailleurs l’une des causes profondes du conflit en Centrafrique.

Des actes pareils sont de nature à compromettre les efforts que nous sommes entrain de fournir pour un retour définitif de la paix en Centrafrique. Ainsi, nous demandons aux autorités de Bangui de mettre un terme à ces pratiques et d’assurer la libre circulation des personnes et de leurs biens car le rôle des forces de l’ordre c’est de protéger et non de terroriser.

Espérons que notre message soit entendu et que des mesures adéquates soient prises afin d’empêcher que de tels actes ne puissent se reproduire. Enfin, nous rappelons que notre mouvement le MPC est signataire avec le gouvernement centrafricain de plusieurs accords de paix notamment le processus de DDR et de cessez-le-feu.

Fait à Kaga-Bandoro le 18/01/2018

Le porte parole du mouvement MPC ABOULKASSIM ALGONI TIDJANI

 




Laisser un commentaire