Bangui : Echec de signature du contrat entre le nouvel entraineur des Fauves et la fédération

Bangui,  24 mai 2914 (RJDH) Éric Descombes, pressenti depuis longtemps comme nouveau directeur technique et entraineur de l’équipe nationale de football, n’a pas pu signer le contrat avec la fédération et le ministère des Sports.

La signature de contrat devant permettre à Éric Descombes de devenir, directeur technique et entraineur de l’équipe nationale centrafricaine de football n’a pas pu être signée dans la semaine.

Une rencontre tripartite, ministère de la jeunesse des sports, des arts et de la culture, la fédération centrafricaine de football et Eric Descombes prévue pour mardi 19 mai a échoué. Reportée pour le mercredi puis jeudi, les trois parties ne se sont jamais retrouvées pour échanger sur la question.

L’association d’anciens footballeurs centrafricains résidant en France qui a identifié Eric Descombes, a déclaré que la procédure de la signature a été bloquée par la fédération centrafricaine de football. « C’est sur invitation du ministre des sports que nous sommes venus à Bangui accompagné de l’entraineur Eric.  Mais nous constatons que la procédure est bloquée parce que le ministre a convoqué par trois fois la fédération qui ne s’est pas présentée, on ne sait pas pourquoi » a expliqué le président de cette association Sylvain Simy-Towa.

Le ministre de la jeunesse et des sports, Narcisse Léopold Bara a confirmé l’absence à trois réunions qu’il a convoquées « je confirme que les responsables de la fédération ne se sont pas présentés par trois fois à des réunions que j’ai convoquées pour que nous puissions tirer au clair la question relative au contrat de cet entraineur ».

Il précise que « si la fédération ne veut pas de cette candidature, elle doit venir et le dire au besoin faire d’autres propositions ».

 Le ministre a noté qu’après la première absence, la fédération l’a saisi par correspondance, réclamant le Curriculum Vitae de l’entraineur « je leur ai transmis ce document puis convoqué une réunion à laquelle ils ne se sont pas présentés ». Narcisse Léopold Bara promet de saisir le premier ministre. « Après, le gouvernement aura à prendre position par rapport à cette question ».

Le premier vice-président de la fédération de football,  Célestin Yanendji  a signifié que la fédération centrafricaine de football ne connait pas Eric Descombes. « Vous comprenez pourquoi pour la fédération, il n’est pas question de signer de contrat dans ces conditions. En fait qui a choisi l’entraineur ? C’est la fédération et personne d’autre ni une association quelconque. Nous n’avons pas choisi Eric Descombes » a t-il précisé. 

Le premier vice-président a confié au RJDH que la fédération a pris des dispositions pour régler cette affaire dans un bref délai. « La question du recrutement d’un entraineur national est essentiel. Au moment où je vous parle, la fédération est sur la rédaction du cahier de charge de l’entraineur. Après, nous  allons lancer un appel à candidature international. Les entraineurs qui répondront aux critères seront retenus et le choix sera fait parmi eux ».

Selon les termes du contrat que la fédération doit signer avec Eric Descombes, les salaires, les primes de l’entraineur national seront prises en charge par l’association d’anciens footballeurs centrafricains résidant en France. Le contrat entre la fédération et Eric Descombes prévoit aussi le recrutement d’un adjoint  en la personne de M. Sébastien Herrera Zamora de nationalité espagnole.

La sélection junior des fauves de football a été conduite lors de la coupe CEMAC de 2013 par Eric Descombes. L’équipe centrafricaine avait atteint la finale.




Laisser un commentaire