Bangui : Reprise des activités scolaires dans les établissements publics

RJDH—La rentrée scolaire pour le compte de l’année académique 2014-2015, prévue pour le 20 novembre, est  effective dans les établissement publics. Plusieurs établissements publics visités par le RJDH  ont ouvert leurs portes. La présence de quelques élèves et enseignants a été constatée.

448x336xexamen.jpg.pagespeed.ic.aGPeFrT-_5A l’école Lakouanga, dans le deuxième arrondissement, l’on note une nette préparation par rapport à cette reprise. La cour de l’école est bien propre, les bâtiments repeints, mais les enseignants et les élèves sont venus peu nombreux. Tout le monde était dehors. Les élèves jouaient dans la cour, exprimant leur joie de reprendre le chemin des classes.

“Les élèves ne sont pas venus nombreux par manque de sensibilisation. Nous avons recensé ce matin 200 élèves. Mais je pense que les parents enverront leurs enfants. D’ici lundi, les cours vont normalement démarrer”,  a déclaré Reginard Songoboua, directeur de l’école Lakouanga Mixte 2.

Par contre, au lycée des Martyrs, les élèves de la 6ème  en terminal se sont massivement présentés. Certains  sont groupés devant les tableaux d’affichage, d’autres devant les salles de classe, observant l’ambiance au sein de l’établissement.

“Comme d’habitude, le premier jour des classes, les élèves viennent uniquement pour vérifier leurs noms et leurs classes. Les professeurs viennent récupérer les emplois du temps. C’est pourquoi les gens sont dehors. Nous sommes au milieu de la semaine, les cours reprendront normalement le lundi prochain”,  a expliqué Michel Azouzou, proviseur dudit lycée.

Les professeurs ont salué cette reprise. Par ailleurs, ils n’ont pas caché leur mécontentement à l’endroit du gouvernement. “La reprise est effective. Nous avons une nette volonté mais tout dépend maintenant de l’encouragement du gouvernement en payant les salaires. Nous souhaitons que le gouvernement nous verse au moins trois mois de salaires”,   a relevé un enseignant.

Cette rentrée scolaire a été prévue d’abord pour le 3 novembre, avant d’être reportée au 20 novembre. Elle intervient au moment où les examens de baccalauréat du second tour ne sont pas encore organisés.

Depuis  deux ans, les activités pédagogiques sont perturbées suite aux violences dans le pays./Noua Oualot

En savoir plus sur http://www.rjdh-rca.net/actulites/actualite/bangui-reprise-des-activites-scolaires-dans-les-etablissements-publics.html#6V4QZXE8T4bqAjXh.99

Comments

comments