Camp des Castors : de l’attention particulière pour les déplacés

Kangbi-ndara.info/« Nettoyons et retournons ». C’est par cette dénomination que la société civile et le député du deuxième arrondissement Hon-Henry Tago ont assisté les déplacés du Camp des Castors le samedi 07 juillet 2018. Cette opération de lutte contre l’insalubrité a bénéficié de la protection du contingent rwandais de la Minusca et des forces de sécurité intérieure.

Le député du troisième arrondissement, l’honorable Hon-Henry Tago et la société civile s’impliquent dans le processus de la cohésion sociale et du vivre ensemble, qui commence à se rétablir en toute confiance. Cette activité est une occasion pour ses initiateurs de consolider la paix entre les habitants du troisième arrondissement et préparer le retour des déplacés du camp des castors.

« Au niveau du Camp des Castors, on a vécu des choses horribles il y a trois mois. Le quartier s’est vidé de ses habitants. Notre souci est d’appelé les habitants au retour. Pour commencer, nous avons choisi la stratégie de nettoyage. Il faudrait nettoyer le quartier pour que la confiance revienne », a expliqué l’honorable Hon Henry Tago.

 « Nous avons fait le premier pas et nous demandons aux autorités de prendre le relai. Cette activité va s’étendre dans les quartiers Sara, Yakité et Béa Rex. Nous voulons que tous les personnes déplacées puissent revenir chez eux et qu’ils se sentent vraiment en paix. Il revient maintenant aux autorités de s’occuper des dispositifs sécuritaires », a ajouté Blaise Yapké, de la société civile.

Cette initiative garantie sans doute un lendemain meilleur pour les habitants de cette partie de la capitale centrafricaine. C’est une bonne perche ayant déjà favorisé le retour d’une centaine de personnes à leur domicile après trois mois d’errance.

                                                                                                          Rolf Domia Leu Bohoula




Laisser un commentaire