Célébration du 14 juillet en RCA : des présumés criminels poursuivis par la CPI conviés par l’ambassade de France à Bangui

Kangbi-ndara.info/ L’organisation de la célébration de la journée du 14 juillet à Bangui est réussie mais certains invités ont déploré la présence massive d’individus ayant l’épée de Damoclès suspendus à leur tête.

afL’organisation est dite raffinée et digne d’une grande nation telle la République française. Un accueil convivial réservé aux différents invités dont de nombreux français de souches et des franco-centrafricains ainsi que bien d’étrangers. Le cadre verse directement sur la majestueuse Rivière Oubangui.

L’axe Ngaragba-Ouango impeccablement aménagé et la circulation particulièrement réglementée. Les services de l’ordre mites mobilisés pour la circonstance  jonchent l’Avenue Ngaragba jusqu’à l’entrée de la résidence de l’ambassadeur de France à Bangui. Le petit territoire français à Bangui est devenu cette soirée le centre de la république avec environ 600 à 1000 invités estimés. La personnalité la plus en vue de la République centrafricaine et la plus effacée était présentes à l’ambassade de France cette soirée du jeudi 14 juillet. Le Président de la République centrafricaine combien arrivée peu en retard est l’invité d’honneur de cette festivité.

Le bémol organisationnel d’après certains invités est la présence de plusieurs présumés criminels poursuivies par la Cour pénale internationale (CPI).

D’après les sources de Kangbi-ndara, les gros bonnets du régime Bozizé et Djotodia ainsi que des petits bonnets des rangs antibalaka et séléka sont de mêmes conviés à célébrer le 14 juillet aux côtés des dignes citoyens français en Centrafricains.

La présence de ces individus placés dans le collimateur de la justice internationale a fait fuir quelques personnalités. « Je suis sortie avant que la festivité ne commence », indique une autorité centrafricaine à Kangbi-ndara pendant que la cérémonie se poursuit à la résidence de l’ambassadeur de France Charles Malinas.

Il convient de rappeler ici que cette célébration du 14 Juillet à Bagui est la dernière pour l’ambassadeur de France à Bangui Charles Malinas remplacé par autr diplomate français du nom de Bader.

Johnny Yannick Nalimo

                                                                  

 

 

 

Comments

comments




Laisser un commentaire