Célestin Leroy Gaombalet, Faustin Touadera et Jean Jacques Demafouth repoussés à l’Aéroport M’Poko

Pas facile pour l’ancien président de l’Assemblée Nationale  Célestin Leroy Gaombalet, l’ancien Premier ministre Faustin Touadera et l’actuel coordonnateur national du projet DDRA Jean Jacques Demafouth de quitter le territoire national. Ils ont tous été empêché le 11 juillet à l’Aéroport Bangui M’Poko de monter à bord du vol Air France. L’instruction émanerait du procureur de la République.

Selon touaderanos sources, le nom de l’ancien député et président de l’Assemblée nationale Célestin Leroy Gaombalet qui pour une raison quelconque devrait faire partie de l’équipage du vol Air France du jeudi 11 juillet 2013 avec un de ses enfants a été retiré du manifeste d’embarcation pendant les formalités. Seul l’enfant qui vient à peine de décrocher son bac français au lycée Charles de Gaules à Bangui a pu être accompagné par les autorités aéroportuaires jusqu’à l’entrée de l’avion. La source indique que l’instruction de non autorisation de sortie pour cet ancien élu de la nation serait donnée par le procureur actuel de la république. Les raisons ne sont encore pas connues.

Deux autres personnalités politiques centrafricaines ont également été frustrés pour des raisons non connues ce jour à l’Aéroport M ’Poko. Il s’agit de l’ancien premier ministre et député Archange Faustin Touadera et  de l’ancien ministre de la défense nationale et présentement coordonateur national du projet Désarmement, démobilisation et réinsertion (DDR) Jean Jacques Demafouth.

Aux dernières nouvelles la FOMAC signale que seuls Célestin Leroy Gaombalet et Faustin Archange Touadera ont été empêchés de sortir du pays. Par contre Jean Jacques Demafouth est bel et bien monté à bord de Air France pour Paris le 11 juillet 2013.La rédaction de Kangbi-ndara.net s'excuse pour cette erreur grave et professionnelle.

Kangbi-ndara.net

Comments

comments




Laisser un commentaire