Centrafrique : 15 membres du Conseil de sécurité à Bangui pour évaluer la mission des casques bleus

Kangbi-ndara.com / Les représentants des 15 pays membres du conseil de sécurité des Nations Unies sont arrivés mardi en fin d’après midi à Bangui la capitale centrafricaine.  Cette visite de deux jours permet à la délégation d’examiner l’évolution de la situation sur le terrain après les six premiers mois de déploiement de la Mission Intégré Multidimensionnelle des Nations Unies pour la stabilisation en République Centrafricaine MINUSCA.

onu rca« Cette visite du conseil de sécurité revêt une importance particulière pour double objet d’évaluer et d’encourager. Evaluer les progrès accomplis dans la sortie de crise et la stabilisation du pays, évaluer les progrès dans le déploiement et la mise en œuvre de la Minusca, encourager les évolutions en cours en République centrafricaine, notamment la transition politique avec le prochain forum de Bangui », a expliqué à son arrivée à l’Aéroport François Delattre, Représentant de la France à l’ONU, qui co-préside la mission aux côtés de son homologue de l’Angola.

C’est la première fois que le Conseil de Sécurité des Nations Unies au complet se déplace en Centrafrique depuis le déclenchement de la crise militaro-politique dans ce pays.

Pour les autorités centrafricaines de transition, cette visite est une fierté pour le peuple centrafricain. « Cette visite est très importante pour le pays. Au moment où nous préparons le forum de Bangui, nous avons besoin d’un certain nombre d’amélioration au niveau de la sécurité. C’est une fierté pour la République Centrafricaine d’avoir une mission aussi importante qui arrive au moment où on a besoin d’avoir toute la communauté internationale autour de nous pour réussir la transition et organiser des élections crédibles et transparentes », a indiqué Florence Limbio, Ministre centrafricaine de la Coopération internationale

L’agenda de cette visite de courte durée prévoit mercredi une visite de terrain à Bria dans le nord-est, symbole de la restauration de l’autorité de l’Etat par la force onusienne.

A Bangui, les 15 membres de la mission vont avoir des rencontres avec les autorités de la transition, notamment la Chef de l’Etat de la Transition, Catherine Samba-Panza. Des rencontres sont prévues avec le Conseil National de Transition(CNT), l’Autorité Nationale des élections (ANE), des représentants de la société civile, du corps diplomatique et du système des Nations Unies, y compris le chef de la MINUSCA, Babacar Gaye.

Le Conseil de sécurité visite aussi ce jour, outre la MINUSCA, les autres Forces internationales déployées en RCA, l’opération française Sangaris et la mission européenne Eufor-RCA.

Par rapport à l’actualité politique dans le pays, Hamadoun Touré, porte-parole de la Minusca a rappelé que « cette visite survient alors que s’achèvent les consultations populaires préparatoires du Forum de Bangui pour la réconciliation nationale ».

La visite en RCA est conduite par la France, qui assure la présidence tournante du Conseil de sécurité pour le mois de mars, conjointement avec l’Angola.

Tim Barès