Centrafrique : accrochage meurtrier entre la force Eufor et des hommes armés au Km5

Hippolyte Donossio à Kangbi-ndara.com / La tension demeure encore tendue ce midi du mercredi 20 août 2014, dans le secteur de KM5, où depuis hier nuit, des affrontements ont opposé des soldats européens de la force Eufor et un groupe d'hommes armés, identifiés aux jeunes musulmans.

euforCe matin, des jeunes musulmans mécontents, ont trainé le corps d'un des leurs, tué par les soldats européens, au siège de la MINUSCA. Après dispersion des manifestants, une patrouille des forces internationales a été prise à partie, par des hommes armés dans le KM5.

Difficile d’établir un bilan, mais des sources non autorisées parlent d’au moins un mort dans le camp des forces internationales. Le secteur est bouclé pour le moment par la Misca, la Sangaris et Eufor, épaulés par deux hélicoptères Puma qui étaient intervenus vers 12h00 GMT.

Des tirs à l’arme de plusieurs calibres, continuent de se faire entendre dans la zone. Il reste cependant difficile d’établir un bilan de ces opérations.

D'après Pacôme Pabandji, l’origine des combats,  remonte à hier dans la journée quand un jeune homme, fils d'un chef de quartier voisin du Km5, a été retrouvé mort dans un dépôt d'ordures.

Selon les habitants dudit secteur, le jeune homme serait kidnappé et assassiné par des hommes armés protégeant la zone occupée par les musulmans au Pk5. Informés, les Anti-Balaka ont attaqué les positions des supposés agresseurs. L’interposition de l'Eufor serait mal appréciée par les hommes armés du Km5 qui n’ont pas hésité à ouvert le feu sur les soldats européens déployés sur les lieux pour rétablir l'ordre.

 

Comments

comments




Laisser un commentaire