Centrafrique : affaire des 30 millions de FCFA empochés par un média étranger, Christelle Sappot déconsidère les faits

Bangui le  14 juin (Kangbi-ndara.net) La fille de la Présidente centrafricaine, Christelle Sappot, n’a pas nié et elle n’a pas avoué. Elle dit avoir mieux à faire que de répondre aux aboiements d’un journaliste « qui n’a pas mené des investigations avant de publier un sujet » bruiteur.   

mmmmmmmmmmmmmmChristelle Sappot, cheffe de cabinet particulier de la Présidente de transition en Centrafrique aurait d’autres chats à fouetter que de démêler l’intrigue des 30 millions de FCFA qu’elle aurait remise au magazine camerounais dénommé l’Expression du Centre pour la couverture des 100 jours de la Présidente Catherine Samba-Panza.

Vu l’intérêt que les centrafricains portent encore à ce sujet, Kangbi-ndara.net a pu contacter Christelle Sappot ce matin pour en savoir un peu plus  mais la réponse de cette dernière n’éclaircit en aucun point la trame de l’information divulguée cette semaine par Wilfried Maurice Sebiro, journaliste centrafricain, en indiquant qu’ « il y a bien des urgences au pays que de réagir à ce sujet».

« Il (ndlr, Wilfried Maurice Sebiro) aurait mieux fait de recouper ses sources avant de publier cette information. Il y a des sujets plus intéressants que je pourrais me prononcer dessus » a brièvement répondu Christelle Sappot à notre journaliste avant de raccrocher.

En déconsidérant cette affaire, Christelle ne serait-elle pas sur le point de se révéler sous la foi du secret ? Wilfried Maurice Sebiro aurait-il embouché la trompette pour émettre un son confu ?

De fait, l’opinion nationale est avertie mais ne serait jamais mieux informer sur cette inférence.  

  

 

Comments

comments




Laisser un commentaire