Centrafrique :affaire détournement à la douane centrafricaine : Rachelle Ngakola nomme ses « douaniers » contre un décret

Bangui le 7 juin (Kangbi-ndara) Un aménagement forcé a été fait au niveau de la douane centrafricaine en fin de semaine dernière, a appris Kangbi-Ndara.

 La directrice générale de la Douane centrafricaine, Rachelle Ngakola, a fait signer un arrêté relevant des douaniers de PK12 à Beloko qui ont été nommés par décret. En remplacement de ces derniers, c’est en majorité des douaniers de l’ethnie Yakoma dont est issue cette dernière qui sont nommés.

ngakolaMais cette nomination qui a étonné plus d’un centrafricain a été une terrible instrumentalisation afin de couvrir sa magouille que la directrice entretient avec son mari, l’autre mafieux Mahamat Kamoun, bras droit de Michel Djotodia qui est revenu auprès de Samba-Panza.

Rachelle Ngakola, après avoir fini sa bamboula avec l’assistante du représentant en Afrique centrale de la société Antaser, Servais Codjia, s’est dirigée vers la France et a rencontré Servais Codjia qui s’y trouve, avant de se rendre  à Anvers en Belgique, siège de la société Antaser, là où elle va recevoir encore de l’argent au détriment de l’Etat centrafricain.


Il serait souhaitable et urgent que le ministre de tutelle puisse prendre ses responsabilités et envoyer d’un côté une mission d’inspection générale des finances à Douala et d’un autre côté à Anvers pour auditeur la société Antaser. Cela permettra de déterminer clairement combien Rachelle Ngakola et Servais Codjia ont détourné sur le dos de l’Etat centrafricains.


Notons que depuis les révélations faites sur cette affaire par Kangbi-Ndara, le siège d’Antaser a déclaré Servais Codjia persona non grata car le président directeur général de cette société ne voudrait plus le recevoir, ni entendre parler de lui, d’après une source proche de ladite société.


Il est grand temps que la présidente Cathérine Samba Panza que Rachelle Ngakola prétend soutenir financièrement, se décide enfin à faire rembourser à l’Etat centrafricain ces plusieurs centaines de millions détournés.

 

(Ecrit par Aïda Maîmouna et Sylvain Limbio, journaliste à Kangbi-ndara.net)

 

 

Comments

comments




Laisser un commentaire