Centrafrique / Analyse : le pays va-t-il inéluctablement sombrer comme le Titanic ?

Par Sylvain Sami /  Telle est la question que chaque citoyen et tout Centrafricain se pose aujourd'hui  à la lumière de la grande Raison qui nous gouverne après le pseudo "Forum" de Brazzaville ou "LE SACRE DES CRIMINELS".

sami new picNombreux sont les Compatriotes qui s'inquiètent, à raison d'ailleurs, du devenir de notre pays, des pseudos accords signés au "marché" de Brazzaville  le 23 juillet 2014 par les criminels de guerres connus de la CPI et du peuple Centrafricain, mais surtout de l’absence flagrante de réaction énergique des Autorités de Transition pour protéger la RCA et ses filles et fils  de nombreuses agressions tant internes qu'externes.

Ce gouvernement  de transition, alléguant la défaite de notre armée (FACA) et soucieux de préserver "sa mangeoire" s’est mis en rapport avec l’ennemi, trahissant le peuple Centrafricain, pour négocier un cessez le feu provisoirement illusoire, tant la réalité sur le terrain confirme au quotidien le contraire.

Il s'érige en premier  chef en supporter de ces  criminels véreux au nom d’une paix  fictive  et le rubicond, il se permet de valider l'intégration obligatoire  au sein du prochain gouvernement de ceux-là qui torturent, tuent le peuple et exigent la partition de maman Centrafrique…quelle honte!

Au nom de quel peuple et quelle justice ces criminels osent  déclarer, comme par  ironie, « demander pardon à la population ?»

Celle là même qu'ils continuent de violer, maltraiter, tuer?

A quoi joue le gouvernement Samba-Panza?

Protéger impunément les ennemis du peuple au su et au vu, est ce un pas vers la paix ou une insulte pour la République Centrafricaine et la préservation des intérêts égoïstes???Une chose est certaine, le peuple n'est point l'épicentre de ces manigances.

Partout ces ennemis de la République essaient de verrouiller les institutions républicaines, afin de ne pas être inquiéter et avoir les mains libres pour exercer leurs sales besognes, à l'instar de la justice qu'ils ont déjà infiltré.

Aujourd'hui le Judiciaire, demain l'exécutif et après à qui le tour?

En cette période de troubles, de trahison et d’humiliation par notre propre gouvernement et une classe politique fiévreuse et déconnectée de la réal-politik, qui sacrifient volontairement la R.C.A sur l'autel des intérêts machiavéliques aux terroristes sanguinaires, pillards impunis, capitalistes sans foi ni loi, j'appelle le peuple Centrafricain à ne jamais se laisser faire, à dépasser nos différends, à surpasser nos querelles, à nous pardonner mutuellement, à nous unir en un seul front, à nous armer de courage, de détermination, de volonté, d'une foi inébranlable, d’un patriotisme sans faille afin de défendre quoi qu'il arrive, quoi qu'il pourrait nous couter Notre Centrafrique natale, notre fierté nationale et disons le haut et fort JAMAIS IL N'Y AURAIT LA PARTITION d'une quelconque portion de notre mère patrie!!!

Même si les pseudo autorités baissent l'échine et s’écrasent systématiquement devant ces envahisseurs en ne prenant jamais la défense de notre population, eh bien qu'ils sachent que nous sommes à même de nous défendre !

Jamais la Centrafrique ne coulerait comme le Titanic!!!

Ce énième forum et une kyrielle de dialogues inclusifs, successivement  exclusifs et négatifs…passés et à venir…ne présagent rien de bon, si ce ne sont que nids de poule, ravin…chute mortelle pour le pays, car permettant de mieux nous opposer et radicaliser nos positions.

Ne comptons plus sur l'Etat devenu l’ennemi du peuple, mais sur notre ferme volonté à nous faire nous même la paix. Le gouvernement ne nous sauvera pas, il est à l’origine de tout cela.

Même la communauté internationale non plus ne nous sauvera pas, contrairement à ce que l’on espérait, car elle gère son intérêt, en protégeant ses ressortissants, son investissement dans le pays et ceux à venir. Elle évite de facto le désarmement des belligérants en le caressant dans le sens du poil et pour ne point se sentir menacée, la communauté internationale évite de se confronter à ces terroristes.

Mais que je vous raconte une anecdote, une chose simple à comprendre:

Un pays est comme un homme d’affaires cherchant à produire pour augmenter ses bénéfices, si vous travailler ensemble, et faites des profits avec lui, vous êtes ok! Mais si vous ne faites pas le nécessaire pour vous perfectionner et vous développer contrairement à lui, il vous lâche.

Alors qui doit t’on accuser après?

Alors arrêtons de jeter la faute sur les autres, assumons notre responsabilité et défaillance.

Ouvrez bien grand les yeux, regardez l’inefficacité des pouvoirs publics et de la justice muselée.
Vous voyez surtout que les politiciens, hommes d'Etat, juges sont les responsables de nos malheurs.

Il ne se passe plus quarante huit heures sans que l’on apprenne des meurtres de nos compatriotes et peut être qu’un jour si ces gens sont arrêtés, ils auront droit à des avocats gratuits et  à regarder la télévision en prison. D'ailleurs même ceux contre qui les mandats d'arrêts internationaux sont lancés voyagent à leur guise sans s'inquiéter…

L'urgence est de mettre hors d’état de nuire tous ces assassins, nous devons être capables d’employer la force lorsque si cela est nécessaire, et  ainsi nous aurons la paix.

Car, il ne peut y avoir de sécurité, de paix tant que la justice continue de laisser en liberté des terroristes, des politiciens véreux, des assassins patentés et autre coupables de haute trahison, de meurtres et de corruption connus.

 Il n’y pas d’autre alternative que d’utiliser la force ?

Peuple centrafricain, changeons  de mentalité. L’impunité a assez duré. Nous devons prendre notre responsabilité, et faisons en sorte ce que nos bourreaux ne récidivent plus jamais.

Croyez-moi, croyons en nous et disons nous que si sous d'autres cieux, certains l'ont pu, NOUS LE POUVONS, RIEN N'EST PERDU pour la CENTRAFRIQUE !    

Vive la jeunesse, Vive le peuple et vive la république Centrafricaine Une et indivisible !

Devenons  plus libre, plus fort, ensemble avec Sylvain SAMI, Candidat indépendant de l’Union et  Réconciliation aux Elections Législatives et Présidentielles 2015 en Centrafrique.

Rejoignez-moi ! Le temps nous est compté, les liens à visité ci-dessous :

http://www.presidencerepublique.sitew.fr/#Programme_Politique.A

https://www.facebook.com/sylvain.sami

 

Comments

comments




Laisser un commentaire