Centrafrique : communiqué du PUR relatif au détournement du don angolais

logo PUR

COMMUNIQUE DE PRESSE DU PARTI DE L’UNITE ET DE LA RECONSTRUCTION

RELATIF AU SUSPICION D’UNE MALVERSATION FINANCIERE

 Le 30 Aout dernier lors de la cérémonie de sa première Assemblée Générale, le Parti de l’Unité et de la Reconstruction (PUR) avait prit acte de la mise en place du Gouvernement KAMOUN, dit de « large ouverture ». Par contre, le Parti se réservait le droit de voir ce gouvernement à l’œuvre pendant un bref délais de trois (3) mois, pour ramener au peuple centrafricain la paix, la concorde sociale et la sécurité sur l’ensemble du territoire national. Dans tous les cas, notre parti a promis au peuple Centrafricain de contrôler au quotidien, tout acte de ce gouvernement susceptible de porter un coup fatal à la démocratie, à l’unité, et à la reconstruction du tissu socio-économique de notre pays.

Cependant, depuis quelques jours un climat de suspicion s’est installé et s’intensifie de jour en jour. A l’origine de ce climat, l’Angola un Pays ami a octroyé une aide financière destinée à renflouer les caisses de l’Etat. Force est de constater qu’une partie importante de cette somme a disparu ou du moins n’a pas suivi le circuit régulier des transactions financières, créant ainsi le doute et la suspicion.

Le 26 Septembre 2014 en marge de l’Assemblée Générale de l’ONU à New-York et sur initiative de la Cheffe d’Etat de la Transition, un communiqué émanant de la Présidente de Transition, tenait à informer l’opinion nationale et internationale à apporter toute la lumière sur la gestion de cette aide. Au lieu de cela ce communiqué s’est borné à relevé que, nous citons « La Présidente de la Transition déplore la propagande acharnée avec laquelle des intérêts occultes cherchent à déstabiliser d’avantage, sous d’allégations mensongères médiatisées ». Le Parti de l’Unité et de la Reconstruction est outré par cette déclaration et la qualifie de diversion inutile.

Ce même communiqué informe également que la lumière a été faite sur la gestion de ces fonds aux hautes autorités du Fonds Monétaire International et de la Banque Mondial en marge de l’Assemblée Général de l’ONU à News York. Le PUR s’étonne que le Peuple Centrafricain première victime dans cette histoire soit totalement sous informé !

Le Parti de l’Unité et de la Reconstruction (PUR) ne peut rester passif devant de tels actes qui ressemblent à un détournement de fond au détriment du Peuple Centrafricain. Aussi nous prenons à témoins l’opinion publique nationale et internationale, en recommandant la mise en place urgente d’une commission d’enquête indépendante afin de faire la lumière sur cette affaire, pour que la vérité jaillisse. Il en va de notre crédibilité vis-à-vis de nos partenaires internationaux et surtout du peuple Centrafricain qui à tant souffert et qui souffre encore.

 

               Fait à Bangui le 03 Octobre 2014

                                                                                               Président du P.U.R

                                                                                  Eddy Symphorien KPAREKOUTI                                                                                                                                                         

Comments

comments




Laisser un commentaire