Centrafrique : des jeunes marcheurs bloqués à Bossémbélé se révendiquent de Bida Koyagbélé

Kangbi-ndara.net / Un groupe de jeunes non armés, en mobilités venus de plusieurs lilles de provinces centrafricaines, mais très vite stoppés à Bossémbélé 'Centre-Sud) par les forces multinationales en Centrafrique, se revendiquent du Mouvement Kité dont le leader est Pascal Bida Koyagbélé.

marcheurs 2Notre journaliste de retour d'une brève mission à Bossembele, ville située à plus de 150 kilomètres de Bangui, a pu rencontrer plusieurs centaines de jeunes « marcheurs » bloqués depuis la semaine dernière dans ladite mais qui entendent poursuivent ultérieurement leur périple vers une destination secrète.

"Nous venons de différentes localités, parmi nous il y a des gens de Paoua, Markounda, Bogangolo, Bouca, (ndlr : régions du Centre, du Nord et Nord-Ouest)… Nous ne réclamons qu'une chose : la prise en compte des revendications des paysans ", a déclaré Sylvain, l'un des quatre principaux chefs de ces manifestants ambulants à Kangbi-ndara.net

Ces jeunes expriment leur mécontentement au moment où plusieurs acteurs politiques, dont la Présidente de transition Catherine Samba-Panza, sont à Brazzaville pour un dialogue dans l’objectif est de parvenir à un cessez-le-feu entre les groupes armés en conflit dans le pays.

Par ailleurs, les troupes françaises de la Sangaris et la MISCA mettent les bouchées doubles pour garantir la sécurité dans certaines parties stratégiques de la RCA entre autres dans l’Est, le Centre et le Centre-Ouest.

Pascal Bida Koyagbélé est celui qui se veut à la fois l'écologiste, le panafricain, le révolutionnaire et le militant de la cause des paysans de Centrafrique.




Laisser un commentaire