Centrafrique : des militaires américains à Bangui favorables au réarmement des FACA ?

Alors que la zone 5 était en ébullition le samedi 27 septembre 2014, des militaires américains à Bangui sont allés inspecter le Camp Kassaï désaffecté et totalement abandonné par les autorités de Transition, sans aucun projet appréciable.

US armyDiscutant avec les curieux  riverains accourus, ces militaires ont fait savoir qu’il n’existe aucune mesure d’embargo frappant les forces armées centrafricaines, qui ne sont nullement classées parmi les  forces négatives « à la différence de la Séléka et des Anti-Balaka ».

Ils ne comprennent donc pas « pourquoi les autorités centrafricaines tardent à réhabiliter les FACA , qui doivent être en première ligne contre la consolidation de la paix ».

Retenons qu’ils souhaitent contribuer à la réhabilitation de la « base de Kassaï » pour stabiliser Bangui et le Nord-Oubangui, par le fleuve, tout en observant aussi l’Equateur congolais.

Que veulent donc les amerloques, en allant sur le terrain, pendant que Sangaris se crêpe les chignons aux KM5 ? 

Bienheureux Hamisi 

Comments

comments




Laisser un commentaire