Centrafrique : la relance économique, une priorité pour la BDEAC

Kangbi-ndara.info/ Une  délégation de la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC) séjourne à Bangui depuis samedi 21 mai 2016 pour définir les projets prioritaires à financer dans le pays. Cette délégation est conduite par le Vice-président de la BDEAC Monsieur  Armand Guy Zounguéré-Sokambi.

BDEACLe Ministre centrafricain de l'Economie, du Plan et de la Coopération Félix Molowa a reçu en audience le dimanche 22 mai 2016, à son cabinet, le Vice-président de la BDEAC Armand Guy Zounguéré Sokambi. Au cœur de l'échange: la relance de l'économie centrafricaine.

Cette mission s’entretiendra la semaine du 23 mai 2016 avec les autorités politiques et le secteur privé sur les actions prioritaires à financer en vue  de la relance économique de la République Centrafricaine.

En septembre dernier, Monsieur Armand Guy Zounguéré Sokambi avait conduit à Bangui une délégation composé d'experts de la BDEAC. La mission avait séjourné du 19 au 26 septembre 2015 et avait été reçue par la Présidente de la Transition Catherine Samba-Panza ainsi que par les représentants du gouvernement transitoire. Elle avait non seulement pour but d’examiner l’évolution des projets publics en Centrafrique mais aussi de traiter la question d’ouverture prochaine de la Représentation de la BDEAC dans la capitale centrafricaine, Bangui.

La BDEAC) est une institution financière internationale chargée de financer le développement des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC). Elle est créée par un accord signé le 3 décembre 1975 à Bangui par les chefs d'État du Cameroun, de la République centrafricaine, du Congo et du Gabon.

Kangbi-ndara

Comments

comments




Laisser un commentaire