Centrafrique : le chef de la Minusca sur le terrain à Bossangoa

Kangbi-ndara.com / Dans le cadre de ses visites régulières sur le terrain, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la République centrafricaine, Babacar Gaye s’est rendu samedi 28 février 2015 à Bossangoa pour s’enquérir de l’évolution de la situation dans la province de l’Ouham.

IMG_8547Au cours de son séjour, le Chef de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) a réitéré la volonté des Nations Unies d’accompagner la RCA dans la protection des civils, la restauration de l’autorité de l’Etat et le processus politique.
 
Le numéro un de la MINUSCA a mesuré, lors de ses entretiens avec les autorités administratives, municipales, des représentants de la société civile et avec une délégation des anti-balakas, les difficultés rencontrées par tous les acteurs dans la restauration de l’Etat et l’Emploi des jeunes. Il a insisté notamment sur le besoin de réconciliation nationale pour reconstituer le tissu social mis à mal à Bossangoa avec le départ de la communauté musulmane.
 
Le Représentant spécial a particulièrement encouragé les groupes armés à déposer immédiatement les armes et à s’inscrire dans la dynamique de paix qui va leur assurer un avenir meilleur. “Vos voisins avancent parce qu’ils ont évolué dans un environnement de paix et de stabilité”, leur a—t-il dit. Le Porte-parole des anti-balakas s’est réjoui de l’initiative de Babacar Gaye et demandé un soutien “financier, économique et social” pour leur permettre de retrouver une vie civile normale.
 
Auparavant, au cours d’une visite chez le Préfet de l’Ouham, Mme Clothilde Namboï et d’une rencontre avec les forces vives à la Mairie, le Représentant spécial a instruit les Affaires Civiles de la MINUSCA de mettre en œuvre des projets à Impact Rapide pour aider notamment à la restauration de la chaine pénale à Bossangoa. De même, la
route Bossembele-Bossangoa sera réhabilitée dès l’arrivée attendue des moyens du génie, a-t-il annoncé.
 
Le Représentant spécial était accompagné d’une délégation comprenant notamment le Chef de la Police de la MINUSCA Luis Carrilho et le Commandant du Secteur Ouest, le Général Evariste Murenzi.
 
Recueillis par Pierre INZA