Centrafrique : le ministre des Sports vire Patrice Edouard Ngaïssona à la tête de la Fédération du football

Kangbi-ndara.net- Edouard Ngaïssona n’est plus le président de la Fédération centrafricaine de football. Il vient d’être révoqué de ses fonctions par Léopold Bara, ministre des Sports et de la jeunesse pour ses actions directes aux côtés des miliciens Anti-Balaka.

Patrice-Ed-NgaissonaLe ministre centrafricain des Sports a pris la décision de suspendre les activités de la Fédération centrafricaine de football (FCF) par ce que son président, Patrice Edouard Ngaïssona, étant le coordonnateur des Anti-Balaka et présumés responsable de nombreux crimes à Bangui « n’a plus la qualité requise pour diriger le football centrafricain qui est censé unir le peuple… Quand il fait une descente au niveau de la fédération, il le fait avec des hommes armés comme si c’était un camp militaire», a expliqué le ministre des Sports à Centrafrique Libre.

En palliatif, le département ministériel des Sports a prévu de mettre en place un comité de pilotage de la fédération centrafricaine du football jusqu’à la tenue d’une assemblé générale.

Même si la décision du ministre Bara, représentant des Anti-Balaka dans le gouvernement d’André Nzapayéké qui tourne son canon contre les siens, est contestée par les membres du bureau de la Fédération nationale du football qui pensent qu’une telle décision relève de la compétence de FIFA, Edouard Ngaïssona est viré de son poste.

Aux premières heures de la reprise de ses fonctions à la FCF, Patrice Edouard Ngaïssona beau signalé sur Radio Ndeke Luka qu’«il ne faut pas mélanger les choses…avec les Antibalaka, c’est pour ramener la paix et au niveau du football, c’est également pour ramener la paix ».

Après plus d’une année d’absence qui a fait de lui un le chef des chefs Anti-Balaka, Edouard Ngaïssona a repris son poste de président de la Fédération nationale de football le 26 avril 2014 à l’issue d’une rencontre regroupant les membres de la ligue de Bangui, les présidents et secrétaires généraux des clubs de première, deuxième division, ainsi que les responsables du football féminin. 

Comments

comments




Laisser un commentaire