Centrafrique : le RDC va-t-il quitter l’AFDT ?

Kangbi-ndara.net / Le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) veut se retirer de l'Alliance des Forces Démocratiques pour la Transition (AFDT) pour faire son chemin et avoir sa propre ligne politique.

ob_2ad37c_afdt-2Selon une source proche du Rassemblement Démocratique Centrafricain, lors de la réunion hebdomadaire du Bureau Politique du parti qui a eu lieu ce samedi 26 juillet 2014 à son siège, en présence du Pr Joachim Rainaldy SIOKE son 1er Vice-Président, le Secrétaire Général Adjoint et Porte-Parole du RDC, Me Blaise Fleury HOTTO, en même temps Président de la Commission Lois, Textes du CNT de retour du Forum de Brazzaville où il a pris part malgré le boycott de son parti, a posé le problème du retrait ou de la suspension provisoire des activités du Rassemblement Démocratique Centrafricain de l'Alliance des Forces Démocratiques pour la Transition (AFDT).

Selon le SGA du RDC, il est temps pour que son parti ne suive plus bêtement le MLPC, qu'il retrouve sa propre ligne politique et assume son destin national. Appelons les uns et les autres à faire le bilan des neuf années de collaboration avec le MLPC au cours desquelles le RDC n'a gagné aucune élection. Avec ce plaidoyer, il appelle le Bureau Politique de son parti à s'émanciper de cette collaboration contre-productive. Que s'est-il passé à Brazzaville pour qu'à son retour, Me HOTTO demande le retrait du RDC de l'AFDT? Nous enquêtons encore sur les coulisses de ce Forum qui risque de redessiner le paysage politique centrafricain.

De houleux échanges entre Me HOTTO et le Pr SIOKE, 1er Vice-Président du RDC ont eu lieu. Pour apaiser les esprits, la question du retrait du Rassemblement Démocratique Centrafricain de l'Alliance des Forces Démocratiques pour la Transition est reportée pour la prochaine réunion du Bureau Politique.

Entre le Pr SIOKE, partisan d'une alliance jusqu'auboutiste avec le MLPC et Me HOTTO, partisan d'une rupture, qui l'emportera ?

Nous avons tenté d'avoir les points de vue des deux têtes d'affiche du RDC, Émile Gros Raymond NAKOMBO et Bilal Désiré ZANGA KOLINGBA, mais personne n'a voulu répondre à nos sollicitudes.

L’Alliance des Forces Démocratiques pour la Transition est née de l'ancienne opposition au général François Bozizé regroupée au sein du Front pour l'Annulation et la Reprise des Élections de 2011 (FARE). Le RDC est avec le MLPC sont les principaux partis de cette alliance. Le retrait du RDC impactera sans doute sur l’influence de l’AFDT.

 

 

Johnny Yannick Nalimo

Comments

comments




Laisser un commentaire