Centrafrique : le successeur de Djotodia élu lundi

Le Président centrafricain de transition sera élu lundi matin par le parlement provisoire, a annoncé, ce jeudi, le Conseil national de transition (CNT).
Après plusieurs jours de tergiversations, c’est finalement lundi matin que le Président de transition centrafricain sera élu par le parlement provisoire. C’est ce qu’a annoncé, ce jeudi, le président de la commission SAM_2220Lois du Conseil national de transition (CNT) chargée de rédiger les critères d’éligibilité des candidats, Blaise Fleury Otto. « L’élection aura lieu lundi à 10h00 », a précisé M. Otto.

Réunis en séance plénière, les parlementaires ont retenu 17 critères d’éligibilité à la Présidence de transition, et fixé le dépôt des candidatures entre vendredi 9h00 (8h00 GMT) et samedi 18h00 (17h00 GMT). Jusque là les critères d’éligibilité avaient fait l’objet de désaccords au sein du CNT. Le principal point de discorde porte sur la demande officielle de la communauté internationale d’exclure de la candidature les 135 membres du CNT, pour marquer une rupture avec la période Michel Djotodia, forcé de démissionner vendredi.

La candidature de toute personne ayant été membre d’une rébellion ou d’une milice au cours des 20 dernières années est également interdite. Des propositions ont également été faites pour exclure les militaires et les dirigeants de partis politiques de la course à la Présidence. La situation est toujours très tendue dans le pays, malgré le départ de l’ancien Président de transition, Michel Djotodia, poussé vers la porte de sortie par les chefs d’Etat de l’Afrique centrale.

Afrik.com

Comments

comments




Laisser un commentaire