Centrafrique : les beaux chiffres de Kangbi-ndara.net

Kangbi-ndara.net  / Plus de 58 300 vues en un mois. Ces beaux chiffres représentent le résultat d’un travail bénévole accompli par une poignée de jeunes professionnels de médias centrafricains sur le site d’informations générales et d’analyses Kangbi-ndara.net.

Copie de 527142_3546151824630_1809978890_nToutes les données numériques d’un mois d’activités du site Kangbi-ndara fournies par Google 2014 révèlent que ledit site a enregistré 58. 340 vues sur la période du 27 mai au 26 juin 2014, soit 37,6% de consultations additives.

Steve Pathe Zoutem, concepteur et webmaster dudit site, estime que cette performance pourrait facilement atteindre 300 000 vues les trois prochains mois si la fréquence reste le même.

La rédaction de KN se réjouit de cette performance optimale en dépit d’énormes difficultés qu’elle rencontre pour l’interactivité de son site. Ces difficultés logistiques et financières expliquent en partie la faible consultation du site durant le premier trimestre de l’année en cours avec une moyenne de 15 000 vues par/mois.

« Ce sont vos remarques et critiques qui nous ont permis de continuer », a indiqué Johnny Yannick Nalimo, coordonnateur du site Kangbi-ndara qui tient à remercier tous ceux qui se reconnaissent dans cette performance en particulier les différentes sources et pseudos qui enrichissent certains articles avec quelques précisions ou commentaires.

L’équipe de la rédaction se dit très sensible à l’intérêt que les internautes étrangers et centrafricains portent à leur site web informatif, encore très jeune. En retour, elle s’engage à parachever ses faiblesses rédactionnelles en s’exigeant davantage de rigueur journalistique dans le traitement des sujets.

Le site Kangbi-ndara.net est conçu et mise en ligne en Avril 2013 par Steve Pathe Zoutem concepteur des sites professionnels à la commande de Johnny Yannick Nalimo, journaliste radio et rédacteur web ayant travaillé sur plusieurs sites d’informations entre autres, les sites de Radio Ndeke Luka (Centrafrique), Rewmi.com et Leral.net (Sénégal). Très vite les activités kangbi-ndara ont été bloquées en Août 2013 en raison de certaines menaces politiques qui pesaient sur l’administrateur principal. C’est au début de l’année en cours que le site a réussi s’imposer parmi les médias virtuels relayant les informations et analyses relatives à la République centrafricaine. La particularité de Kangbi-ndara réside dans le caractère sensible des sujets qu’il traite et dans les enquêtes qu’il mène.   

Aïda Maïmouna

Comments

comments




Laisser un commentaire