Centrafrique : Mahamat Kamoun Premier ministre.

Kangbi-ndara.net / Le décret vient de tomber ce 10 août 1014, Mahamat Kamoun, Conseiller spécial de la Présidente Catherine Samba-Panza est nommé Premier ministre du Gouvernement de la Transition en Centrafrique. Il succède ainsi à André Nzapayeké.

Mahmat KamounLes rumeurs se révèlent dans la plupart des cas des vérités en République centrafricaine. La préférence du Président tchadien Idriss Deby Itno l’emporte sur celui de son homologue congolais Denis Sassou Nguesso relatif à la nomination du nouveau Premier ministre en République centrafricaine.

Mahamat Kamoun ancien directeur de cabinet de l’ancien Président Michel Djotodia et ex Conseiller de la Présidente Samba-Panza, allié de la Séléka d'après des sources concordantes, vient d’être nommé par décret présidentiel, chef du Gouvernement de la Transition, succédant à l'économiste André Nzapayeké, désigné nouvel ambassadeur de la Centrafrique en France par les rumeurs qui circulent.

En outre, Abdoul Karim Meckassoua, ancien ministre centrafricain, soutenu par Sassou Nguesso pour diligenter la meute de nouveaux membres du gouvernement de large ouverture en Centrafrique a de très faibles chances de faire le poids devant Kanoum,  puisque, « la Séléka ne veut pas entendre parler d’Abdoul Karim Meckassoua. Elle (ndlr, la Séléka) l’aurait proposé de la soutenir en qualité du ministre des Affaires Etrangères quand elle était aux pouvoir, Meckassoua avait décliné l’offre… », révèle un grand homme d’affaire centrafricain, proche de la Séléka qui n’a pu convaincre la Séléka de soutenir Karim Meckassoua.

Le nouveau locataire de la Primature centrafricaine, Mahamat Kamoun, saura-t-il réussir là où son prédécesseur, André Nzapayéké, a échoué ?

Johnny Yannick Nalimo

Comments

comments




Laisser un commentaire