Centrafrique : Mobilisation des femmes du 5e ardt autour du Pr Gaston Mandata Ngerekata

Kangbi-ndara.com / En prélude aux échéances électorales pour lesquelles Gaston Mandata Ngerekata est candidat, le PARC (Parti pour la Renaissance Centrafricaine), a organisé ce vendredi, 23 octobre 2014, une réunion avec les femmes parcistes du 5ème Arrondissement de Bangui.

soutien nguerekataObjectif, mobilisé les femmes du PARC (Parti pour la Renaissance Centrafricaine) et notamment celles du 5ème Arrondissement de Bangui autour des idéaux défendus par Gaston Mandata Ngerekata – président fondateur dudit parti. Réunion présidée par Crépin Aristide Foukpio,

Secrétaire Général du PARC. Profitant de l’opportunité, le Secrétaire Général du PARC, a entretenu l’assistance sur les idéaux du parti et les raisons qui ont déterminé le Professeur Gaston Mandata Nguerekata à postuler à la Présidence de la République Centrafricaine, lors des futures échéances électorales.

Selon Crépin Aristide Foukpio, le Professeur Gaston Mandata Ngerekata est « aujourd’hui, le plus grand rassembleur, l’homme politique aux compétences requises pour présider aux destinées de notre pays ».

De retour au pays après plusieurs années, Gaston Mandata Ngerekata, entend mettre au service de son pays, les multiples expériences acquises aux seules fins d’une renaissance centrafricaine. Renaissance qui n’est possible qu’avec le soutien des filles et fils du Centrafrique.

Dans cette droite ligne, le PARC – avec son président – entend mettre la femme – socle de la famille – au cœur de son action. A cet effet, le Secrétaire général du PARC l’a rappelé lors de cette
réunion avec les femmes parcistes. « La femme est au cœur de notre société et son rôle dans la
renaissance centrafricaine, est plus qu’importante ». Pilier de la famille, la femme a une place non négligeable dans la politique qui est mise en œuvre par le PARC et dont le porte flambeau est le

Professeur Ngerekata, a ajouté le Secrétaire général de ce parti. « Courroie de transmission aux compétences insoupçonnés, la femme est de ce fait, une actrice de développement », précise M. Foukpio qui ajoute que « la femme centrafricaine ne doit plus se confiner à son rôle traditionnel de femme au foyer. Elle doit désormais jouer sa partition au niveau politique pour aider par sa clairvoyance à la résolution des conflits qui minent notre pays ». Et pour cela, Crépin Aristide Foukpio a invité les femmes parcistes du 5ème Arrondissement de Bangui à se mobiliser autour de la candidature de Gaston Mandata Ngerekata afin de le porter sur les fonds baptismaux lors des prochaines échéances électorales. Appel ayant reçu un écho favorable des femmes parcistes du 5ème Arrondissement qui se sont dites disposées à sensibiliser leurs pairs quant aux idéaux du PARC, portés par le président fondateur.

Fleury Koursany

Comments

comments