Centrafrique : plus de 100 morts à Bambari, Sangaris demande aux populations de regagner les sites des déplacés

Bambari Kangbi-ndara.net / La tension est loin de se calmer à Bambari. Depuis ce matin, les Anti-Balaka et les combattants de l’ex Séléka se voient en chien de faïence . D'une source militaire, plus de 100 personnesseraient  tuées, plus de 80 blessés et une dizaine de maisions incendiées en  seulement 72 heures.

Près de 1500 personnes sont venu chercher refuge à l'évêché[1]_0« Le bilan est lourd, je ne suis pas en mesure de donner le chiffre exacte par ce que certains corps ont été automatiquement enterrés par les parents avant de prendre la fuite vers les sites des déplacés. J’estime à plus de 100 morts et plus de 80 blessés dont des cas graves et plus de 10 maisons ont été incendiées  », indique un élément des Forces armées centrafricaines détaché à Bambari que nous avons pu joindre.

 Les forces françaises de l’opération Sangaris déployées dans ladite ville demande aux populations de regagner les sites des déplacés pour leur sécurité « car la situation pourrait  se dégénérer à l’improviste. Ce matin, une colonne d’Anti-Balaka a pris position à la porte de Bambari en face des Séléka dans l’objectif de contrattaquer mais les affrontements n’ont pas eu lieu », ajoute le militaire.

L'enceinte de l' évêché de Bambari et la succursale du Bureau intégré des nations-unies (BINUCA) de Bambari servent de lieu de refuge à plus de 1 500 déplacés à majorité chétienne.

Comments

comments




Laisser un commentaire