Centrafrique : présence signalée des djihadistes au Km5 à Bangui.

Bangui le 1er juin (Kangbi-ndara.net) / Des djihadistes soudanais et nigérians se trouvent présentement dans la capitale centrafricaine et ont infiltré la communauté musulmane de Km5 à Bangui. Un signale donné par des sources concordantes à l’Agence Fides.

mali-centaines-djihadistes-etrangers-affluent-L-_yKxNzMgr Dieudonné Nzapalainga, Archevêque de Bangui  a indiqué à Fides que les hommes qui ont causé la désolation le 28 mai dernier à l’Eglise Notre Dame de Fatima à Bangui « criaient en anglais d’ouvrir les portes ». Des témoins du carnage affirment également que les hommes qui ont fait irruption à Fatima ne parlaient ni la langue nationale parlée en Centrafrique ni le français.

Quelques jours avant l’incident meurtrier de Fatima, Mgr Nestor Désiré Nongo-Aziagbia, Evêque de Bossangoa, a signalé à la même agence la présence de djihadistes étrangers au Km 5.

Fides cite enfin dans l’anonymat des sources qui confirment la présence des djihadistes dans la capitale centrafricaine, « Même si les autorités font semblant d’ignorer le fait, de nombreux centrafricains savent que les terroristes djihadistes provenant du Soudan et du Nigeria ont infiltré la Séléka et se trouvent au Km 5. En assimilant les antibalaka aux chrétiens, les moyens de communication occidentaux ont fourni à ces criminels un beau moyen de propagande ».

Comments

comments




Laisser un commentaire