Centrafrique : Sassou reçoit en urgence une délégation centrafricaine

Kangbi-ndara.com / Un groupe de personnalités politiques et de la société civile centrafricaine est arrivé ce lundi 18 août à Brazzaville la capitale congolaise sur invitation de son Excellence le Chef de l’Etat congolais Denis Sassou Nguesso.

sassou_nguesso_1_0Alexandre Nguendet, président du Conseil National de la Transition (CNT), Martin Ziguélé, président du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), Mohamed Dahffan, 2e vice-président de l’ex-Séléka, Gervais Lakosso, Coordonnateur du groupe de travail de la société civile dans la crise en Centrafrique, Sébastien Wenezoui, représentant des Anti-Balaka et quatre autres personnalités centrafricaines ont été accueillis ce début de soirée à Brazzaville à bord d'un avion affrété spécialement par le médiateur dans la crise centrafricaine Denis Sassou Nguesso.

L'ordre du jour officiel n'est pas encore connu mais, de sources politiques centrafricaines, la question Kamoun est l’épicentre de cette « urgente » consultation dont les issues pourraient générer un « bouleversement » politique en République centrafricaine.

Un confrère congolais contacté par Kangbi-ndara, après l'arrivé à Brazzaville de ladite délégation, a laissé entendre que l’on spécule déjà à dans la capitale congolaise sur une probable proposition, à la Présidente Catherine Samba-Panza, du retrait du décret portant nomination du Premier ministre Mahamat Kamoun vu que ce choix ne fait l’unanimité dans la classe politique centrafricaine.

A Bangui, une source proche de la présidence de la République suppute également qu’un profond changement de la structure politique pourrait engendrer du déplacement de cette délégation à Brazzaville.

Par ailleurs, d’éventuelles manifestations sur fond de règlement de comptes se préparent insidieusement dans la capitale centrafricaine dans le clan Anti-Balaka,  pour dénoncer le partage en amont des 82 millions de FCFA (soit environ 126000 euros) offerts gracieusement par le Président Dénis Sassou Nguesso aux différentes délégations centrafricaines mais que les leaders se sont partagés sans songer à leurs bases.

Il convient de rappeler que ce déplacement intervient au moment où la liste des membres du gouvernement sensé être conduit par le Premier ministre, controversé, Mahamat Kamoun tarde à se faire connaitre.

Johnny Yannick Nalimo

Comments

comments




Laisser un commentaire