Centrafrique : Séléka conteste la nomination du Premier ministre

L’ex-rébellion de la Séléka a rejeté la nomination du nouveau Premier ministre centrafricain, Mahamat Kamoun.

ob_78b0f5_seleka-au-ledgerSelon la coalition rebelle, le nouveau chef du gouvernement n'est pas issu de ses rangs.

Sa nomination viole tous les accords signés jusque-là, a déclaré à la BBC le capitaine Ibrahim Ahmat Nedjad, porte-parole de l'aile militaire de la Séléka.

Plus tôt dans la journée de dimanche, la présidente Catherine Samba-Panza a nommé son directeur de cabinet et conseiller spécial Mahamat Kamoun comme nouveau Premier ministre du pays.

Selon le porte-parole de la présidence, la décision fait suite aux consultations des Forces vives de la Nation en concertation avec la communauté internationale.

BBC

Comments

comments




Laisser un commentaire