Centrafrique : un jeune brûlé vif dans le 8e arrondissement par des Anti-Balaka

(Kangbi-ndara) Les hommes du général Andilo, chef de guerre Anti-Balaka, ont brûlé vif un jeune homme non loin de l’Aéroport Bangui M’Poko.

anti bala womenD’une source militaire digne de foi à Kangbi-ndara.com, les hommes d’Andilo ont le jeudi dernier donné la mort à un jeune homme dans la rue bitumée qui jouxte l’Aéroport menant au Marché Tauron. «Un jeune homme de 27 ans a été brulé il y'a de cela 3 jour par cette équipe de chasseurs anti balaka. Le corps du  jeune homme n'a pu être identifié, dans les jours qui suivent les parents vont certainement constater son absence. Les faits se sont produits sur la rue derrière l'aéroport » a précisé le militaire.

D’après cette même source, le chef Anti-Balaka Andilo et quelques-uns de ses hommes se sont repliés dans l’une des bases des Anti-Balaka dans le  8e arrondissement de Bangui, précisément au quartier Combattant, où ils procèdent depuis lors à une chasse aux ressortissants du quartier Boy-Rabe trainant dans le secteur. «  Le secteur est entrain de se vider de ses habitants à cause de ce général donne mort » a ajouté le porteur de tenue.

Pour l’interlocuteur de Kangbi-ndara, « l’impuissance du commandement social » est à la base des violations de droits humains, de la montée vertigineuse de la violence et des actes de barbarie en République centrafricaine.  De surcroit, « Le gouvernement ne dispose pas de force de l'ordre, comment peut-il l’arrêter ? » s’est interrogé le militaire centrafricain.

Le 9 août dernier, une querelle entre le général Andilo, accusé d’abus d’autorité, et quelques éléments des Forces armées centrafricains (FACA) a tourné à un accrochage meurtrier à Boy-Rabe, quartier réputé pro Bozizé. Suite à ces violences sanglantes, Andilo était contraint de quitter sa zone de prédilection le 4e arrondissement pour rejoindre une base dans le 8e arrondissement.   

Johnny Yannick Nalimo

Comments

comments




Laisser un commentaire