Centrafrique:Désarmement d’ex rebelles de la Seleka

APA / Quelque deux cents des huit cent éléments de la coalition de l’ex rébellion de la Séléka en Centrafrique basés au camp de l’ex-Régiment de Défense Opérationnelle du Territoire (RDOT) au PK 11 route de Damara, ont accepté ce mardi, d’être désarmés et d’être rapatriés dans leurs villages respectifs.

cccccc« Tôt ce mardi matin un convoi transportant environ 200 éléments sélékas désarmés a pris le chemin de l’intérieur du pays pour ramener ces sélaka dans leurs villages respectifs » a confié à APA un habitant de la localité.

L’opération encadrée par les forces étrangères déployées en Centrafrique, a été supervisée par l’organisation internationale pour la migration (OIM) en accord avec les responsables de la Seleka.

Pour l’un des responsables de l’OIM, cette délocalisation n’est que le début d’une série qui va s’étendre sur le temps en tenant compte de l’évolution sécuritaire sur le terrain et de la disponibilité financière pour ces opérations.

Toujours selon ce responsable, « les troupes marocaines de la MINUSCA sans doute vont être basées dans les parages et les Forces Armées Centrafricaines vont bientôt prendre possession du camp ex RDOT libéré par les éléments séléka».

 

Comments

comments




Laisser un commentaire