Cessation des hostilités en Centrafrique : les groupes rebelles d’accords pour l’ouverture du corridor humanitaire

REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Unité – Dignité – Travail

La Population de Batangafo ;

Sur l’invitation du Général ALKATIM MAHAMAT chef d’état-major du Mouvement (MPC).

Les trois leaders des groupes armés : Le Général ALKATIM MAHAMAT chef d’état-major du mouvement MPC, son excellence ABDOULAYE ISSENE du Mouvement FPRC, le coordinateur militaire, Chef d’état-major de l’UPC Général du corps d’armées ALI DARASSA.

Nous devons commencer par vous remercier de nous avoir invités à venir parler avec vous sur la situation de cette Ville.

Nous sommes honorés d’être en face de vous car votre instruction et votre sagesse nous ont vraiment frappés.

On ne vous connait pas bien mais en comprend très bien les charges qui pèsent sur vos épaules.

Vous nos peuple qui demandez de meilleures conditions de vie, les hommes qui se sentent ignorés par le Pouvoir en place et qui deviennent difficile à contrôler, qui êtes toujours accusés par la Communauté Internationale d’être des malfaiteurs. On comprend combien de fois vos propres vies sont menacés nous sommes conscients qu’il est difficile de prendre une décision dans certaines situations.

Voilà, pourquoi nous avons conclu que vous êtes aussi sages qu’intelligents par la petite conversation qu’on a eu avec vous. Mais cette conversation nous montra votre amour pour ce Peuple et pour la Justice. Quand nous écrivons ces mots, c’est d’abord pour vous remercier de nous avoir accordé un si grand honneur en nous recevant. Ce que nous allons dire maintenant vous est facile à comprendre car vous dirigez des hommes depuis bien longtemps. Avant toute chose laisser nous parler un peu de la définition du mot rebelle que vous avez ressorti quand on parlait c’est quelque chose qu’on savait mais on n’y avait jamais arrêté l’esprit. Un rebelle n’est pas toujours quelqu’un qui est mauvais, un rebelle est avant tout une personne qui ne partage pas une certaine vision des choses et qui décident de dire ouvertement ce qu’il pense peu importe le prix. De plus, rébellion et révolution sont deux des moyens par lesquelles beaucoup des choses sont devenues meilleures dans le monde. Alors on doit vous dire qu’on ne vous voit pas comme un groupe d’hommes cruels et sans loi.

Protocole d’accord sur la situation sécuritaire en République Centrafricaine, entre les communautés Peuls et Arabes, Agriculteurs et Eleveurs.

Considérant les dispositions pertinentes de la charte de nations unies, de l’acte de l’Afrique Centrale.

Considérant les résolutions relatives au règlement pacifique des conflits.

Considérant de la nécessité du Dialogue pour l’instauration d’une durable et de la sécurité sur l’ensemble du territoire, condition essentielle à la reconstruction du pays et à l’édification de la démocratie. Considérant la volonté constante de son Excellence Général ABDOULAYE ISSENE président du CNDS.

Considérant la volonté de la coalition Séléka pour la restauration de la démocratie, de prendre part à la négociation et de signer un accord. Répondant à la médiation du Général du Corps d’Armé ALI DARRASSA MAHAMAT de l’UPC.

Répondant à la médiation du Général ALKATIM MAHAMAT du MPC.

Démontrons la tolérance, le dialogue et la réconciliation de tous les fils et filles de la Centrafrique.

La cessation de tous les actes des violences contre les populations civiles et le respect de la protection des droits humains.

Ces actes de violence incluent les exécutions sommaire, la torture, le harcèlement, la détention et l’exécution des civiles à base de l’origine ethnique ainsi que la violence sexuelle, non à la détention et l’exécution des prisonniers.

Les parties communiqueront la cessation des hostilités par leurs chaînes de commandements respectives ainsi qu’à la population civile par voie presse. Dès l’entrée en vigueur du présent accord, les parties faciliteront l’acheminement de l’aide humanitaires grâce à l’ouverture du couloir d’aide humanitaires et la création des conditions favorables a la fourniture des secours et d’urgence aux personnes déplacés et tout autre personne concernées.

Ont signés :

Excellence ABDOULAYE ISSENE président du CNDS

Général ALKATIM MAHAMAT chef d’état-major du mouvement MPC

Le coordinateur militaire, Chef d’état-major de l’UPC Général du corps d’armées ALI DARASSA.

 

Fait à Batangafo le 17/08/2018

 

Le coordonnateur du mouvement MPC

ABOULKASSIM ALGONI TIDJANI

 

 

 




Laisser un commentaire