Choc des clans au km5 : Abdoul Danda et son adjoint tués, 50/50 entre vie ou mort

Kangbi-ndara.info/ La cérémonie nuptiale d’un élément d’autodéfense a tourné au drame dans le 3e arrondissement de Bangui. Deux chefs de guerre du PK5 tués et un autre grièvement blessé par balles.   

lolIl s’agit des clans d’Abdoul Danda, présumé assassin du Commandant de l’Armée centrafricaine Marcel Mombéka et de 50/50, ravisseur de six policiers récemment pris en otage au KM5. Le heurt meurtrier a eu lieu dans le 3e arrondissement à l’occasion d’une cérémonie de mariage d’un membre du clan 50/50. Abdoul Danda et son adjoint Abdel attirés par le brouhaha de cette cérémonie nuptiale se sont vus attaquer par les éléments de 50/50. Abdoul et Abdel  ont été mortellement touchés par balles tandis que 50/50 est grièvement blessé. « Son état est grave, il est  entre la vie et la mort », apprend-on d’une de nos sources au KM5.  

50/50 serait hospitalisé chez les Médecins sans frontière (MSF) du KM5 où il s’y trouverait encore à l’heure de la mise sous presse de cet article. L’on évoque aussi plusieurs autres blessés.

Des tirs d’AK 47, des DKM et roquettes ont été étendus  durant le bref affrontement du KM5. Le calme est revenu dans le 3e arrondissement mais certains habitants craignent d’éventuelles représailles des deux clans rivaux.

Evidemment, cet incident intervient un jour avant l’arrivée à Bangui du ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian. Est-ce un signal qui ne dit son nom ?

Paul Morais

Comments

comments




Laisser un commentaire