Collecte d’ordures à Bangui : Socacig impliquée, Sica 2 soulagé

Kangbi-ndara.info/ La Mairie de Bangui semble ne pas vouloir servir la cause publique en laissant évoluer l’insalubrité dans la capitale depuis plus d’un an. Après le ras-le-bol exprimé des habitants du 2ème arrondissement de la capitale centrafricaine, la Société centrafricaine des cigarettes (SOCACIG) vient de ramasser la montagne des ordures puantes évoluant à quelques mètres de la Paroisse Saint-Sauveur à Sica 2 dans ledit arrondissement. Les habitants en profitent pour signer une pétition visant à interdire tout dépôt d’ordure à l’endroit nettoyer ce 05 juin 2017 par Socacig.

IMG-20170605-00046 IMG-20170605-00050Route barricadée, tracteur actionné et ordures dégagés est l’opération menée ce matin par la Socacig pour le grand bien des habitants d’une partie de Sica 2.

Le fait que cette action ait été initiée par une institution bénévole outre que la mairie a laissé libre court aux commentaires hostiles aux prérogatives du nouveau Maire de Bangui et  à ce qu’est la mission réelle de la municipalité de la capitale centrafricaine.

Selon Nico Bienvenu habitant de Sica 2 dont la résidence est à quelques mètres du dépôt de transit jouxtant le canal de la Paroisse Saint-Sauveur, « c’est face à la défaillance de la Mairie de Bangui et dans le souci de garantir la santé des habitants de notre quartier que la société SOCACIG a décidé d’évacuer les déchets dans ce bac à notre satisfaction ».

Les habitants dudit secteur ont signé une pétition pour le non dépôt d’ordures à l’endroit nétoyé par Socacig jusqu’à nouvel ordre. Ils confectionné une banderole avec des inscriptions qui interdisent formellement tout dépôt d’ordures en ces lieux.

De l’avis d’un éditorialiste centrafricain, le pilotage à vue signalé à la Mairie de Bangui ne profite nullement aux Banguissois ni à la politique de rupture vantée par le Chef de l’Etat et moins encore à la carrière politique de l’actuel Maire de Bangui dont certains collaborateurs se désolent de dire que : « le Maire n’en fait qu’à sa tête ».

Quelques habitants interrogés sur les lieux par Kangbi-ndara affirment ne rien comprendre du jeu politique et sans doute complice qui se joue entre le Président de la République et le Premier citoyen de la Ville de Bangui.

Pour certains, le Chef de l’Etat montre ses limites en cautionnant un maire improductif au risque de saboter les réalisations de son quinquennat. D’autres ajoutent que la montée des ordures à Bangui illustre au mieux le « pourrissement de la politique entreprit par le régime actuel».

Par ailleurs, la Mairie de Bangui vient de prendre la décision d’interdire d’ici les prochains jours le transport des corps à partir de la morgue par des véhicules particuliers car elle dispose de huit (8) corbillards qui seront chargés de transporter ces morts. Ce qui veut dire qu’il y’aura un corbillard par arrondissement car la ville de Bangui compte huit arrondissements. En attendant de voir le succès de cette décision, il y’a lieu de s’interroger déjà pour chercher à comprendre qu’un seul corbillard est à mesure de transporter 30 corps par jour quand on sait que la moyenne des corps qui sortent des différentes morgues de Bangui sont d’une moyenne de 40 par arrondissement. 

Kangbi-ndara

Comments

comments




Laisser un commentaire