Forum de Bangui : le PUR se félicite de l’esprit de consensus qui a guidé les Autorités de la Transition de la Transition et

DSC01182

Présidence

*****

Secrétariat Général

*****

N° 005 /PUR/PR/SG.15

 

COMMUNIQUE DE PRESSE N0 : 005/PR /SG/15

La République Centrafricaine, notre pays, vient d’entrer dans la dernière phase des assises du forum de Bangui prévu du 27 avril au 04 mai 2015.

Le Parti de l’Unité et de la Reconstruction (PUR) se félicite de l’esprit de consensus qui a prévalu pendant la concertation du mercredi 15 avril dernier, concertation voulue par la cheffe de l’Etat de la transition et au cours de laquelle, de nouveaux membres du comité technique d’organisation et du présidium du forum ont été, consensuellemen, désignés.

Le PUR rend hommage à toutes les forces vives de la nation pour l’intérêt qu’elles ont porté à cette étape cruciale du processus.

Le PUR félicite les autorités de la transition singulièrement la cheffe de l’Etat pour les décrets pris pour, d’un coté rapporter les anciens textes querellés, et de l’autre entériner la désignation des nouveaux membres de ces deux structures chargées de porter l’organisation de ce grand évènement.

Le PUR tient à rappeler à quelques jours du début de ces assises que le forum de Bangui, aspiration légitime du peuple centrafricain, doit garder toute sa dimension horizontale pour sa réussite.

A cet effet, le PUR souhaite qu’au cœur de ce grand rendez-vous « du donner et du recevoir », soit placé le peuple centrafricain qui, du 21 janvier au 15 février 2015, a exprimé sa ferme volonté de rompre avec les vicissitudes qui lui ont arraché, sa mémoire, son identité et ses repères.

Le PUR appelle à un forum du peuple, pour le peuple afin de définir les nouveaux repères censés conduire la République Centrafricaine vers de nouveaux horizons.

Aussi, le PUR prend position de manière ferme pour l’implication de toutes les sensibilités sociopolitiques de la RCA à ce forum national pour éviter des éventuelles contestations.

Un forum réussi signifiera que les recommandations issues des travaux, soient acceptées par tous. Alors, pour prévenir et surtout éviter toute contestation fondée ou non, le PUR appelle le comité technique d’organisation du forum à créer les conditions nécessaires pour des assises inclusives ouvertes à tous les partis politiques à travers lesquels leurs militants se verront représentés.

Le PUR tient à informer l’opinion Nationale et Internationale que   l’habitude qui consiste à privilégier les plates formes politiques ou les partis dits majoritaires au détriment des autres formations politiques n’est plus soutenable aujourd’hui.

Les partis politiques sans plate forme existent dans ce pays. Il sera intéressant d’impliquer plus les formations politiques que les plates formes qui sont de manière générale, gouvernées par un certain nombre de leaders d’une même vision.

Aussi le PUR se dresse contre l’esprit divisionniste soutenu par certaines personnalités pour ne faire participer aux assises du forum que des formations politiques qui sont représentées au Conseil National de Transition. De telle attitude d’où qu’elle vienne n’est pas soutenable au vu des résultats attendus de ces assises.

Il est clair qu’appliquer ces deux hypothèses dans le choix des délégués au niveau politique serait un faux départ et très dangereux pour la suite du processus. Le faire, c’est décider d’écarter volontairement, une catégorie des partis politiques et donc du peuple centrafricain du dialogue.

Le PUR compte sur le comité technique d’organisation du forum de Bangui pour battre en brèche toutes ces velléités divisionnistes sans aucun fondement.

Comme le peuple centrafricain, le PUR compte sur les assises du forum de Bangui pour que la République Centrafricaine puisse quitter les démons de la division et de la destruction pour retrouver le chemin de la paix, de l’unité et de la reconstruction.

Tous, nous avons l’obligation de tenir et de réussir ce forum en débouchant sur des résultats positifs attendus par le peuple. L’erreur n’est pas permise car elle sonnerait la disparition de ce beau pays que nous aimons tous.

Tous pour l’unité et la reconstruction de la nation

                                                                                                    Fait  à Bangui, le 20 avril 2015

   Le président

 

Eddy-Symphorien KPAREKOUTI