Construction d’un bac pétrolier : la SOCASP presque à l’orée de son rève

Kangbi-ndara.info/ Bientôt la toiture du 15e bac de stockage des hydrocarbures en construction à la SOCASP sera posée. C’est ce qu’apprend Albert Dimanche, Chef de Division des Etudes et Suivi des Travaux à la SOCASP.

socapIMG_6004Démarré en janvier dernier, les travaux de construction du 15e bac de la Société centrafricaine de stockage des produits pétroliers (SOCASP), estimés à plus 80 millions de francs CFA, sont en phase de finition. La charpente d’environ 16 tonnes sera bientôt fixée.  A en croire le chef des travaux, l’inauguration du 15e connaitra un léger glissement temporel.

« Initialement les travaux devraient prendre fin le mois d’Aout. Plus de 70% des tâches sont accomplies. Nous ne sommes pas à l’abri du facteur climatologique qui nous impose parfois ses règles. Pour tout cela, les travaux connaitront un léger retard, ils risquent d’aller jusqu’en septembre prochain », indique Albert Dimanche.

Ce bac, de plus de 5 millions et demi de litres, haut de 18 mètres est le plus grand jamais construit en Centrafrique. Il est la première grande réalisation de la SOCASP depuis plus de 40 ans. Le 14e bac d’une capacité de moins de 5000 m3 était construit dans le années 1960. Le 15e bac permettra à la SOCASP d’augmenter sa capacité de stockage afin de répondre aux besoins en hydrocarbures sur l’ensemble du territoire.

En dépit du sabotage du dépôt pétrolier de Salo (Sud-ouest) lors des malheureux évènements qu’a connu la Centrafrique, la SOCASP  se félicité d’enregistrer ce début d’année une augmentation de consommation avoisinant les 16%. Son Directeur Général, Parfait Deya Abazen estime qu’il faut dans la mesure du possible construire 3 à 4 bacs supplémentaires pour que le pays soit à l’abri des pénuries intempestives. Et ce, même en saison sèche en raison de la décrue de la rivière Oubangui, principale voie de réapprovisionnement en hydrocarbures via la République Démocratique du Congo (RDC).

Johnny Yannick Nalimo

Comments

comments




Laisser un commentaire