Crime intentionnel : l’OCRB tue impitoyablement un jeune conducteur de taxi moto à Lakouanga

Kangbi-ndara.info / Un jeune conducteur de taxi non identifié vient d’être froidement tué cette nuit du 16 novembre 2015, aux environs de 20 heures locales, par des policiers identifiés par les témoins comme ceux de l’Office central de répression du banditisme (OCRB) au quartier Lakounga dans le 2e arrondissement de Bangui. L’incident a sidéré tous les habitants dudit quartier. Le corps du jeune homme est déposé à l’une des morgues de la capitale.

yekouaSelon les témoins rencontrés sur place, un véhicule de patrouille de l’OCRB poursuivait un jeune conducteur de moto de la ville vers Lakouanga. Arrivé au niveau de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le véhicule policier a heurté intentionnellement le jeune fugitif, sans doute pour n’avoir pas obtempéré à leur interpellation. Heurté le jeune homme est tombé raid mort et son sang a giclé sur une distance de plus de 15 mètre d’après le constat fait par Kangbi-ndara sur les lieux de l’incident.

Les témoins de poursuivre que les policiers croyant que le forfait a été commis discrètement, ont très vite pris le corps inanimé du jeune violemment tué en direction de la morgue. Mais le profil de celui qui conduisait ledit véhicule est celui de l’équipe du Directeur dudit office, Robert Yekoua Kette car tous le décrivent gros de forme.

Kangbi-ndara a vainement contacté Yékoua Kette pour signalement du crime intentionnel commis par ses éléments devant de nombreux témoins qui ont ramassé les sandales de la victime ainsi que relevé la plaque d’immatriculation de la moto afin de savoir de quel secteur vient la victime.

D’après les personnes retrouvées sur les lieux de l’accident, cet acte est de nature inquiétante car si les forces de l’ordre se permettent d’agir comme les terroristes actifs dans la capitale il y a bien de raisons que la population Banguissoise se sente exposée.

Une enquête doit être ouverte pour rétablir les faits et si possible inculpés les auteurs si l’acte se révèle contraire à la mission de l’OCRB.

Chaperon Bleu

 

Comments

comments




Laisser un commentaire