Culture de salubrité: l’enseigne du Maire de Bangui promu par un jeune vendeur à la sauvette

Kangbi-ndara.info / Sensibiliser la population sur les notions civiques relatives à l’hygiène en milieu public fait l’obsession du nouveau maire de Bangui Emile Raymond Gros Nakombo. Une obsession qu’un jeune vendeur ambulant centrafricain fait sien au centre ville de Bangui.

« Ramasses ce sachet », grommèle Mathurinville jeune vendeur ambulant dont le regard est rivé sur un autre jeune vendeur qui fait tomber un sachet là où le maire de Bangui a instruit de garder propre.

« Le maire de la ville nous enjoint de garder ces lieux propres et il vient y jeter de la saleté », répond Mathurin à Kangbi-ndara.

Un geste qui atteste que le maire de Bangui Emile Raymond Gros Nakombo ne prêche sans doute pas dans le désert car déjà Mathurin prouve qu’il y a quelques Banguissois qui ont le reflexe de la salubrité.

Sur le mur Facebook du maire Emile Gros Raymond Nakombo, l’on peut encore lire : « Le nouveau maire très détermine à rendre la ville de Bangui verte. Il arpente les rues du centre ville au Km5 en passant par Sica1, 2, 3, Lakouanga, Sango jusqu à Combattant. Pour la plupart des visites c’est à pied afin de sensibiliser ».

Les Banguisssois s’habituent peu à peu au rythme du nouveau maire de Bangui et à l’énergie qu’il déploie du jour au lendemain pour redorer le blason de la capitale centrafricaine jadis « Bangui la coquette ». Pour les sceptiques : « pourvu que cela dure ! ».

Johnny Yannick Nalimo

Comments

comments




Laisser un commentaire