Déclaration : Blaise Didacien Kossimatchi dénonce et invite le peuple au palais de l’Assemblée Nationale le 03 mars 2018

COMITE DE SOUTIEN AU PRESIDENT

FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA

DECLARATION RELATIVE AUX Nièmes MANIGANCES DES

MEMBRES DU BUREAU DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

CONTRE LE PEUPLE CENTRAFRICAIN

Centrafricaines, centrafricains, très chers compatriotes,

Le Comité de soutien au Président Faustin Archange TOUADERA vient une fois de plus par ma voix dénoncer les manœuvres dilatoires et peu orthodoxes auxquelles s’investit l’actuel Bureau de l’Assemblée Nationale pour déstabiliser notre cher et beau pays, la République Centrafricaine.

Comme le dit l’adage : chassez le naturel, il revient au galop…

Oui, le temps est grave, très grave car les vieux démons sont bien de retour.

En effet, au moment où l’Assemblée Nationale s’apprête à élire son nouveau Bureau, élection prévue pour le samedi 03 mars 2018, on observe un remue-ménage peu habituel du côté de cette institution sensée être l’émanation du peuple.

Il est fortement remarqué ces derniers temps les déplacements intempestifs de certains membres de cette noble institution dans la sous régions et en Europe, histoire de recueillir la bénédiction pour ne pas dire l’appui des chefs d’Etat et autres lobbies pouvant leur permettre de mettre en exécution leurs sombres ambitions qui ne visent qu’à déstabiliser la RCA et renforcer leur encrage politique dans la perspective des prochaines élections.

Oh pouvoirisme, quand tu nous tien !!!!

Il est aujourd’hui mais de vraiment de source digne de foi que les périples de ces membres du bureau de l’Assemblée Nationale visent dans un premier temps à solliciter les moyens pouvant leur permettre une fois de plus de soudoyer les députés à coup de billets de banque, vestes, gadgets et autres promesses de véhicules à leur offrir une fois leur élection acquise comme il en a été le cas lors de leur dernière élection.

La phase d’après ne sera autre que de démonter tous les efforts fournis par le Président Faustin Archange TOUADERA pour la paix en RCA en faisant entériner par l’Assemblée Nationale une Loi visant à contrecarrer la présence russe en Centrafrique, histoire de pérenniser le chaos jusque-là savamment entretenu.

Non, le peuple centrafricain a beaucoup souffert et n’acceptera plus en autre hold-up électoral à l’Assemblée Nationale.

L’implication personnelle de certains membres du bureau de l’Assemblée Nationale dans l’affaire dite des « Russes de Berengo » où ils se sont appliqués à envenimer la dissension entre les fils BOKASSA et le Gouvernement Centrafricain est hélas connue de tous.

Si l’on ne change pas une équipe qui a perdu et qui s’illustre par le népotisme, la concussion, le clientélisme et le copinage érigés en mode de gestion d’une institution républicaine comme l’Assemblée Nationale, cette équipe-là par contre doit laisser la place à d’autres centrafricains soucieux du devenir de notre Nation et capables d’impulser une nouvelle dynamique pour le retour effectif de la paix dans notre pays.

Le peuple ne se laissera plus duper par des pourvoiriste nés et ennemis de la démocratie.

C’est pourquoi, hommes, femmes, jeunesse de Centrafrique, tu es une fois de plus appelé à te mobiliser massivement pour assister le samedi 03 mars 2018 à l’élection du nouveau Bureau de l’Assemblée Nationale.

Tu dois faire ce déplacement pour t’assurer que ta voix, celle que tu as déléguée à ton élu, est bien utilisée dans ton intérêt, dans l’intérêt de la République Centrafricaine.

Ne laissons plus de place aux manipulateurs et acheteurs de conscience car, notre vie, celle de nos enfants et celle de la Nation centrafricaine toute entière est en jeu.

Tous, Rende vous le samedi 03 Mars 2018 au palais de l’Assemblée Nationale à 08 heures précise.

Fait à Bangui, le 01 Mars 2018

Le Porte-Parole

Blaise Didacien KOSSIMATCHI

 

 

 

 




Laisser un commentaire