Déclaration du diplomate centrafricain Armel Doubane après Djotodia


Mes bien chers Compatriotes
Le sommet extraordinaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) sur la crise centrafricaine, ouverte à Ndjamena du 09 au 10 janvier 2014 à l’initiative de son Président, S.E.M. Ydris DEBY ITNO, Président de la République du Tchad et réunissant les dix (10) chefs d’Etat, Vice-Présidents, Premiers Ministres et Ministres membres de cette organisation sous régionale vient de s’achever.


1146578_407814109339854_2042801307_nCe forum a débouché sur une décision importante relative à la marche de l’Etat centrafricain, à savoir la démission de Messieurs Michel DJOTODIA Chef de l’Etat de Transition et Nicolas TIANGAYE Chef du gouvernement de Transition.


Ce retrait des deux plus importantes autorités de la transition ouvre une nouvelle ère déclarant par la même la vacance du pouvoir et ouvre une succession à terme.
En saluant les initiateurs dudit sommet qui va certainement favoriser le retour de la sécurité, la stabilité et la paix et redonner espoir aux centrafricaines et aux centrafricains, je voudrais saisir cette occasion pour appeler mes compatriotes à une plus grande vigilance dans cette période particulièrement fragile.


J’invite les Membres du Conseil National de Transition à faire le choix des leaders ayant un sens élevé du devoir et de l’intérêt général, capables de mener à bon port la bateau Centrafrique. Car est-il temps pour nous de saisir cette ultime opportunité pour nous réapproprier notre destin et notre patrie en partage.
Bonne chance à la nouvelle République Centrafricaine unie, juste, solidaire et protectrice de toutes ses filles et tous ses fils.

A Paris, le 10.01.14
Charles Armel DOUBANE

Comments

comments




Laisser un commentaire