Désordre au CNOSCA : les instructions fermes du Comité International Olympique

image001

           M. Jacob GBETI Président sortant

M. Gilles Gilbert GRESENGUET

Secrétaire Général sortant Comité National

Olympique et Sportif Centrafricain  

 

Département des relations avec les

 Comités Nationaux Olympiques  

 

Lausanne, 4 juin 2015

          Assemblée générale élective du Comité National Olympique et Sportif Centrafricain   

Monsieur le Président sortant,

Monsieur le Secrétaire Général sortant, 

Nous avons examiné avec la plus grande attention l’ensemble des documents et des éléments que nous avons reçus de part et d’autre concernant l’assemblée générale élective de votre CNO. 

Nous constatons avec beaucoup de regret et de déception que votre CNO a été incapable d’organiser une assemblée générale élective unifiée et de mener à bien ce processus électoral avec le minimum de sérénité nécessaire, dans le respect des valeurs et des principes qui régissent le Mouvement Olympique. 

Cette situation est d’autant plus regrettable dans le contexte actuel de votre pays où le sport et les organisations sportives se doivent de montrer l’exemple en favorisant l’unité et la réconciliation plutôt que les divisions. De plus, cette incapacité à accomplir ce processus de manière responsable et autonome donne une image déplorable de votre CNO au niveau national et international. 

Au vu de ce qui précède, le CIO et l’ACNOA considèrent que les deux « assemblées générales électives » qui se sont tenues le 23 mai 2015 – en parallèle et en deux endroits différents – sont nulles et non avenues (avec toutes les conséquences qui en découlent) et demandent à votre CNO – et à vous-mêmes en votre qualité, respectivement, de Président sortant et de Secrétaire Général sortant – de prendre les dispositions nécessaires pour recommencer le processus électoral dans son ensemble et convoquer une assemblée générale élective unifiée, sous la supervision du CIO et de l’ACNOA. 

Nous demandons par conséquent à votre CNO – dans le cadre de la Charte olympique, des principes de base de bonne gouvernance et des statuts actuellement en vigueur de votre CNO – de respecter les étapes suivantes : 

  1. Etablir et confirmer la liste précise et actuelle des membres et délégués votants de l’assemblée générale (collège électoral) conformément aux statuts en vigueur de votre CNO, et nous la communiquer d’ici au 15 juin 2015 au plus tard. En cas de doute concernant un membre votant, il conviendra de vérifier immédiatement la situation avec l’organisation dont le membre en question dépend (par exemple, la Fédération Internationale concernée s’il s’agit d’une fédération nationale).  2.
  2. Mettre en place, d’ici au 18 juin 2015 au plus tard et en accord avec le Bureau Exécutif sortant et les membres de votre CNO, une « commission électorale » incluant un président et composée de personnalités reconnues, indépendantes et incontestables qui aura la responsabilité première, sous la supervision du CIO et de l’ACNOA, de conduire et de mener à bien ce processus électoral dans son ensemble. 
  3. Confirmer la nouvelle date de l’assemblée générale élective en accord avec le CIO et l’ACNOA (nous proposons à ce stade la date du samedi 25 juillet 2015) puis envoyer la convocation (signée par le Président sortant et le Secrétaire Général sortant au nom du Bureau Exécutif sortant) à tous les membres (selon la liste établie préalablement) au moins un mois avant la date de l’assemblée générale élective (conformément aux statuts de votre CNO) en indiquant clairement : la date, le lieu et l’heure de l’assemblée générale ; le point à l’ordre du jour (élection du Président et des membres du Bureau Exécutif) ; le processus à suivre ;  les postes à pourvoir ; les documents à fournir par les candidats ; un échéancier (incluant les délais à respecter pour les candidats) ; le mode et le déroulement du scrutin ; et toute autre information nécessaire, conformément aux règles statutaires de votre CNO et aux instructions de la commission électorale, sous la supervision du CIO et de l’ACNOA. 

Dans l’intervalle, et jusqu’à ce que ce processus électoral ait abouti comme il se doit, nous vous demandons de ne prendre aucune décision engageant votre CNO à l’exception des actions qui vous sont demandées spécifiquement dans le cadre de ce processus électoral, en accord avec la « commission électorale » et sous la supervision du CIO et de l’ACNOA. 

Il est donc essentiel de résoudre cette situation au plus vite pour que votre CNO puisse ensuite se concentrer intégralement sur les missions, les tâches et les responsabilités qui sont les siennes en faveur du développement du sport et du Mouvement Olympique dans votre pays et, en tout premier lieu, des athlètes. Au vu des échéances sportives importantes à venir (y compris les Jeux Olympiques de Rio en 2016), il est du devoir de votre CNO – dans un contexte déjà très difficile – de cesser immédiatement ces luttes internes qui ne servent pas les intérêts du sport et des athlètes et, au contraire, de montrer l’exemple dans le respect des valeurs olympiques. 

Nous comptons sur la coopération de tous pour respecter pleinement ce processus et agir de manière responsable afin que les élections de votre CNO puissent se tenir dans les plus brefs délais et dans les meilleures conditions. Dans le cas contraire, le CIO et l’ACNOA se réserveront le droit de prendre toutes les mesures qui s’imposent.  Nous vous demandons de diffuser sans délai une copie de cette correspondance à l’ensemble des membres de votre CNO. 

Veuillez agréer, Monsieur le Président sortant, Monsieur le Secrétaire sortant, l’expression de nos salutations distinguées.

Pere MIRÓ                                                                                                                                                                             Intendant Général Lassana PALENFO

Directeur du Département des Relations avec                                                                                                     Président de l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNOA)

les CNO et de la Solidarité Olympique

 

                         

 
   

                                                                              

 

                                                                                                                    

Comments

comments