Détournement de fonds : Loutomon infirme et dénonce la ruse du « pseudo expert » Bienvenu Ngah

 

 

Roger Junior Loutomon

 A

Monsieur le Directeur de Publication du journal

Kangbi-Ndara – Bangui-

Objet :MIS AU POINT

16730605_1065212330252121_7371626473820470714_n

 

            Monsieur le Directeur,

J’ai été scandalisé par votre parution de Février  2017 qui a porté atteinte à mon honneur.

Traditionnellement nous savons que certains journaux pour mieux se vendre brillent par la diffamation sans cause mais cette fois –ci vous avez péché par omission Dieu merci connaissant votre professionnalisme je me permets de clarifier les accusations combien grave dont monsieur NGAH Bienvenu informaticien et secrétaire permanent à la fédération  camerounaise de boxe en est l’auteur lors de son passage privé à Bangui.

DE LA PRESENCE DE NGAH A BANGUI : Suite à l’invalidation par l’AFBC/AIBA  de la mascarade d’élection organisée par les ennemis  de la paix qui n’ont jamais existé dans nos données de base interne et internationale heureusement que la sagesse du département de tutelle l’a conduit à la neutralité bravo à son excellence Monsieur le Ministre des Sports,ils ont choisi l’option B qui consisteà inviter un sujet camerounais expert en fauxbien qu’il existe des camerounais sérieux et intègres comme son président et les membres du bureau exécutif dont l’escroc NGAH ne fait pas parti . .J’ai remis au média virtuelkangbindara et transféré sur votre site pour toute fin utile.Néanmoins, le professionnalisme devrait vous conduire à lui demander un document officiel, aux dénigrements et affirmations gratuites car l’AFBC/AIBA est la  seule instance compétente pour identifier ,approuver , superviser  et valider les élections  au sein des fédérations nationales sans l’interférence d’un tiers confère  article 34 des statuts de l’AIBA qui disqualifie tous nos frères qui aspirent au leadership de la Boxe sans remplir les conditions d’éligibilité à observer stricto-sensu par toutes les fédérations affiliées.

Ils se sont faits escroqués par notre jeune frère NGAH informaticien doué en tout.

C’est du jamais vu dans l’histoire du sport centrafricain ou est le Hand Ball ? la Lutte ? même l’Athlétisme est attaqué à qui le prochain tour.

La solution c’est de concilier l’article 12 du règlement intérieur du CNOSCA qui leur donne le droit de reconnaissance des fédérations aux dispositions internationales qui imposent la non-interférence des tiers article 13 des statuts de l’AIBA dans les élections organiser les états  généraux du sport ,pardonner ceux qui avaient soutenu KAMACH puis réduire les représailles.

Pour clore ce dossier nous sommes en synergie avec la confédération et l’AIBA qui viendront organiser les élections avec les clubs régulièrement constitués dans la stricte observation des statuts de l’AIBA que personne ne peut s’en déroger même  si c’est  un pays d’exception.

DES ACCUSATIONS : Les jeux de Yaoundé ont été possible par notre effort personnel et l’appui du sponsor officiel son excellence M. Laurent FOUCHER, le président du CNOSCA avait remis une somme  de 500.000 FCFA qui a été répartie et remise par lui-même aux boxeurs au siège du CNO  avant notre départ le sport n’était pas à l’ordre du jour de la transition qui préparait l’investiture du chef de l’Etat élu les 7 millions de FCFA émanent d’une hallucination  MADE IN NGAH qui a été payé pour.

DE L’ACCREDITATION : la semaine de la compétition du 15 au 22,l’équipe composée du DTN ZOUMANDJI ? le coach NGALIBOLO et les six boxeurs  était logée à l’HOTEL GIRAFE de Yaoundé ci-joint le reçu totalement payé par M. Laurent FOUCHER.

DES JEUX DE ZONE : la gestion a été confiée à une haute autorité qui a mené  une gestion rigoureuse et transparente selon notre humble avis.

DU RING : un ring olympique approuvé de boxe se vend en Afrique du sud pour l’acquérir il faut au minimum 20 Millions pour un budget de 58 millions on m’a informé que l’Etat a remis 16 millions alors que le cahier de charge était de 70 millions donc en définitif c’est le quart qui a été remis avec des instructions fermes à l’autorité gestionnaire on a réussi à ramener tous les équipements qui ont rendu le ring neuf. A noter que je suis l’unique et premier président de Fédération du pays organisateur qui n’a pas géré les fonds et apprécier la gestion des jeux qui était une réussite sans pareille aux yeux du monde ce qui a provoqué la haine et la rébellion  de ceux que l’AFBC/AIBA méconnaissent.

DES INJURES ET DIFFAMATIONS : le temps n’est plus à la division unissons-nous la RCA a trop souffert des conflits à récurrence  En ma qualité de Président fédéral, Vice-président de la commission juridique du CNOSCA, Serviteur de Dieu nous aspirons à une nouvelle République basée sur des valeurs RESPECT, AMITIE, et EXCELLENCE je pardonne (ES : 41/10) à tous ceux qui croient me nuire mais les guêpes  ne piquent que de jolies fleurs.

Le sport est un vecteur incontestable de paix je communique la paix dans les yeux dans les cœurs dans les actes de tous ceux qui ont la charge de manager en Centrafrique.

UNE FORCE N’EST FORCE QUE SI ELLE SE TRANSFORME EN DROIT nous organiserons les élections sous la supervision et l’approbation  L’AFBC/AIBA et l’observation du cnosca et le département sans interférence  d’un tiers.

Fait à Bangui le 15 février 2017

Roger Junior Loutomon

 

 

 

 

 

 

 

Comments

comments




Laisser un commentaire