Développement social : une porte d’aide financière conditionnée s’ouvre dans le 1er arrondissement de Bangui

Kangbi-ndara.info / Il est actuellement possible de développer de petites activités génératrices de revenus dans le 1er arrondissement. Le Conseiller national, homme d’affaires et candidat à la députation prochaine Augustin Agou subventionne depuis deux mois des petits projets de développement social afin de réduire le taux de chômage et de dépendance financière dans la circonscription Une de Bangui.

agouLe 31 octobre 2015 à 6 heures 20 minutes aux 36 villas, une vingtaine de femmes et jeunes de Cité des Evolués (1er arrondissement) réunis autour de différents projets attendent sous la véranda la sortie de Monsieur Augustin Agou qui, déjà la veille a pris soins de les contacter individuellement au téléphone afin de répondre à leurs attentes économiques.

Selon Béndé Prisca résidente du Quartier Assana et membre du comité de soutien à la candidature de Monsieur Augustin Agou, pour bénéficier d’une aide venant de leur candidat il faut être d’abord résident du 1er arrondissement ensuite détenteur d’une fiche d’inscription sur la liste électorale valable dans ledit secteur.

Diane, la 1ère reçoit ce jour une enveloppe (67 000 soit près 103 euros) pour son projet de vente de yaourt lait, projet déposé et validé par son généreux donateur, entend commencer son commerce dès demain 1er novembre 2015.

Les uns après les autres, tous ont été servis et près de deux millions de Fcfa ont été distribués aux différents demandeurs d’aide conformément aux idées élaborées.

C’est un exercice hebdomadaire pour Augustin Agou depuis plus 60 jours, candidat à la législative qui s’engage d’améliorer les conditions de vie des habitants de sa circonscription en leur permettant de développer de petits commerces à la limite de compétence de chaque individu. 

« Je le fais régulièrement depuis longtemps afin contourner certaines contraintes économiques de mon arrondissement. Ceci permet aux et aux autres de sortir de la dépendance et de la mendicité. J’ai mis en place un petit conseil qui doit suivre chacun des bénéficiaires afin qu’ils ne dépensent l’argent à d’autres fins puisque mon souci c’est de permettre de vivre que de payer des cercueils comme le font certains afin de justifier leur assistance sociale », explique Augustin Agou.

Le Conseiller national et homme d’affaires Agou est à cheval sur plusieurs fronts dans le 1er arrondissement car il procède depuis le mois de juillet dernier aux réhabilitations de divers établissements d’enseignement primaire dans ledit secteur. Il a organisé en Août dernier une formation de recyclage des enseignants du fondamental du 1er arrondissement. Une remise à niveau du corps éducatif déjà salué par de nombreux parents d’élèves.

Rassuré pour sa proximité avec la base et conscient du caractère réversible de ses électeurs à l’approche des élections, Augustin Agou, qui se révèle un homme vivant dans la piété, dit ne pas mener ces actions dans l’unique but de gagner les élections mais plus pour aider à sa manière une population abandonnée à elle-même depuis le déclenchement des hostilités en République centrafricaine en  décembre 2015. 

Johnny Yannick Nalimo

Comments

comments




Laisser un commentaire