Diffamations : le journal Le Quotidien de Bangui s’excuse auprès du ministre Dondra

Voici la lettre d’excuses
LES EXCUSES DU ‘’ LE QUOTIDIEN DE BANGUI’’ AU MINISTRE HENRI – MARIE DONDRA
olol

Dans un passé récent, notre journal pensant faire un travail formidable pour son public cible s’est amusé à publier une série d’informations à caractère politique mettant en cause la gestion du nouveau patron du ministère des Finances et du Budget monsieur Henri-Marie Dondra.

En réaction à ces articles, le cabinet du département des Finances et du Budget sous la plume se son Directeur de Cabinet, monsieur Nganatoua a saisi le Haut conseil de communication en sa qualité du régulateur des médias publics et privés pour une réponse appropriée.

Du côté du concerné, bien attendu, le ministre Dondra, une plainte a été déposée en bonne et du forme au parquet de Bangui pour des fins utiles.
 

Ayant constaté que l’affaire semble prendre une autre tournure avec la participation d’un groupuscule d’individus agissant au nom des entités des fournisseurs de l’Etat qui se sont invités de force dans la danse, nous avons pris le soin  de revoir notre copie de cette manière.

En effet, toute l’équipe rédactionnelle qui s’était mobilisée sur cette affaire a repris le dossier controversé et après avoir exploré la piste conduisant à la source, notre  collaborateur de l’article controversé, s’est rendue compte que le travail n’a pas été fait avec professionnalisme. En d’autres termes, tout porte à croire que certaines informations communiquées à notre rédaction ont été manipulées à dessein par nos informateurs.

‘’L’erreur est humaine’’, dit-on. Mais par probité intellectuelle, nous souhaitons vous présenter toutes nos excuses pour ces erreurs de traitement d’informations qui remettent tout en cause dès l’instant que certaines sources ne sont pas fiables.  Et par la même occasion, nous présentons au département des Finances et du Budget plus précisément au ministre Henri-Marie Dondra nos amendes honorables toutes nos excuses pour ces désagréments qui n’honorent pas notre travail du point de vue qualité.

Par conséquent, nous vous assurons de notre entière disponibilité de donner le meilleur de nous même dans nos prochaines publications en s’entourant de toutes les garanties nécessaires avant toutes éditions.

Par ailleurs, nous avons pensé qu’il est temps que ceux qui rompent sous la table du roi lui disent la vérité de façon à l’aider dans sa vision du gouvernail que d’intensifiant les intriguent et menaces de morts ce qui ne peut pas résoudre les problèmes de notre société. N’est-ce pas ces pratiques lugubres et machiavéliques qui ont endeuillé certaines familles à un autre siècle ? Encore à nos lecteurs et le ministre Henri-marie Dondra.

 

La rédaction

 
LE JOURNAL  « LE QUOTIDIEN DE BANGUI » PRÉSENTE SES EXCUSES AU MINISTRE DES FINANCES ET DU BUDGET HENRI-MARIE DONDRA POUR DIFFAMATION

 

Voici la lettre d’excuses
LES EXCUSES DU ‘’ LE QUOTIDIEN DE BANGUI’’ AU MINISTRE HENRI – MARIE DONDRA


Dans un passé récent, notre journal pensant faire un travail formidable pour son public cible s’est amusé à publier une série d’informations à caractère politique mettant en cause la gestion du nouveau patron du ministère des Finances et du Budget monsieur Henri-Marie Dondra.

En réaction à ces articles, le cabinet du département des Finances et du Budget sous la plume se son Directeur de Cabinet, monsieur Nganatoua a saisi le Haut conseil de communication en sa qualité du régulateur des médias publics et privés pour une réponse appropriée.

Du côté du concerné, bien attendu, le ministre Dondra, une plainte a été déposée en bonne et du forme au parquet de Bangui pour des fins utiles.

Ayant constaté que l’affaire semble prendre une autre tournure avec la participation d’un groupuscule d’individus agissant au nom des entités des fournisseurs de l’Etat qui se sont invités de force dans la danse, nous avons pris le soin  de revoir notre copie de cette manière.

En effet, toute l’équipe rédactionnelle qui s’était mobilisée sur cette affaire a repris le dossier controversé et après avoir exploré la piste conduisant à la source, notre  collaborateur de l’article controversé, s’est rendue compte que le travail n’a pas été fait avec professionnalisme. En d’autres termes, tout porte à croire que certaines informations communiquées à notre rédaction ont été manipulées à dessein par nos informateurs.

‘’L’erreur est humaine’’, dit-on. Mais par probité intellectuelle, nous souhaitons vous présenter toutes nos excuses pour ces erreurs de traitement d’informations qui remettent tout en cause dès l’instant que certaines sources ne sont pas fiables.  Et par la même occasion, nous présentons au département des Finances et du Budget plus précisément au ministre Henri-Marie Dondra nos amendes honorables toutes nos excuses pour ces désagréments qui n’honorent pas notre travail du point de vue qualité.
Par conséquent, nous vous assurons de notre entière disponibilité de donner le meilleur de nous même dans nos prochaines publications en s’entourant de toutes les garanties nécessaires avant toutes éditions.

Par ailleurs, nous avons pensé qu’il est temps que ceux qui rompent sous la table du roi lui disent la vérité de façon à l’aider dans sa vision du gouvernail que d’intensifiant les intriguent et menaces de morts ce qui ne peut pas résoudre les problèmes de notre société. N’est-ce pas ces pratiques lugubres et machiavéliques qui ont endeuillé certaines familles à un autre siècle ? Encore à nos lecteurs et le ministre Henri-marie Dondra.

 

La rédaction

 
 

 

Comments

comments




Laisser un commentaire