Don sportif : le coup de pouce d’Armel Sayo à la Fédération Centrafricaine de Boxe

Kangbi-ndara.com / Le ministre centrafricain de Jeunesse et des Sports Armel Mingatoloum Sayo vient de marquer un point en faveur du développement des Sports en République centrafricaine en facilitant un partenariat qui profite considérablement  à la Fédération centrafricaine de boxe (FCB).

SayoLes mots ne valent que les faits et le ministre Sayo vient de prouver sa bonne volonté pour l’émergence des sports en Centrafrique. Une importante quantité de matériel sportif destiné à la FCB arrive cette après-midi 16 juin 2015 à Bangui à bord du vol Air-France, accompagné par le généreux donateur franco-suisse Laurent Foucher, président d’honneur de l’Ecole de boxe Edral Kiran de Genève qui a été séduit par le ministre Sayo.

« C’est une première pour la FCB qui sera représentée en 2016 à Rio Janeiro qu’un ministre plaide pour sa cause. Monsieur Sayo vient de nous témoigner de sa bonne volonté pour les athlètes centrafricains.  Il a toujours fait preuve de disponibilité en ce qui concerne les plaintes des fédérations sportives centrafricaines, particulièrement celles de la FCB. Monsieur Sayo a initié le nettoyage hebdomadaire de tous les établissements scolaires de Bangui, ce qui a facilement permis la cohésion sociale et le rapprochement des communautés sportives locales. Si le Gouvernement transitoire ne comptait que cinq ministres comme Sayo notre pays ne sera pas là. Je souhaite qu’il poursuive de telles initiatives à l’endroit des autres fédérations qui peinent à s’affirmer depuis plusieurs années », souhait du président de la FCB Roger Junior Loutomo. 

Loin de défendre l’indéfendable en se démarquant de ceux qui voit Sayo quitter le Gouvernement transitoire  dans un éventuel remaniement en vue pour des motifs qui restent à prouver, ce fait, le partenariat Sayo-Foucher, est loin de faciliter leur cause.

De nos sources au ministère de Jeunesse et des Sports, Armel Sayo serait celui qui s’est mouillé pour que les Fauves du basketball soient repêchés par la FBA avant de se rendre en Espagne, Italie et France convaincre nos professionnel déçus comme Romain Sato et bien d’autres professionnel du sport roi national de revenir défendre les couleurs de nation à l’Afro Basket de Tunis. Nos sources de poursuivre que le Ministre aurait même effectué cette mission de dix (10) jours à ses propres frais.

La rédaction

Comments

comments