Effectif réduit à Radio Ndeke Luka : le journaliste sportif Pascal Isidore Boutene claque la porte

Kangbi-ndara.info/ Une des voix emblématiques de Radio Ndeke Luka va incontestablement manquer les auditeurs de cette radio privée très prisée des Centrafricains. Pacal Isidore Boutene chroniqueur sportif de Radio Ndeke Luka depuis 17 ans précipite son départ sans que l’employeur ne le renvoie et sans qu’il ne dépose une lettre de démission sur la table de l’employeur. C’est lors d’une conférence de presse  qu’il  organise ce 16 novembre 2017 que le journaliste sportif annonce retrait volontaire.

« Je suis l’un des pionniers de cette radio. Aujourd’hui on me traite de nullard et on me supplante encore d’activité avec des jeunes que je suis censé former. On ne m’associe pas aux grandes décisions rien que pour me pousser vers la sortie. J’ai fini par comprendre que ma vie est sérieusement menacée. Je précipite mon départ parce que la radio n’encourage ni ses journaliste par des lettres de motivations comme le faisaient certains chefs de projets à l’époque où elle était dirigée par des expatriés. Radio Ndeke Luka n’est plus comme avant et je me vois dans l’obligation de partir afin que ceux qui sont contre les belles performances font ce qu’ils veulent de la radio », c’est en ces termes que Pascal Isidore Boutene met un terme ce jeudi à son rôle de journaliste chroniqueur sportif à Radio Ndeke Luka.

Selon Radio Ndeke Luka, le vrai mobile du départ volontaire de Pascal Isidore Boutene repose sur un problème de compatibilité d’humeur.

« C’est bien dommage que Pascal soit parti pour si peu. Nous l’aimons bien même s’il a parfois un caractère un peu dur vis-à-vis de certains de ses collaborateurs. Il est recruté par la radio en qualité de journaliste. Ce qui veut dire qu’il n’a pas de spécialité. Beaucoup se souviendront qu’au début de Radio Ndeke Luka Pascal aussi animait comme le font nos animateurs aujourd’hui. Si la Direction décide de l’affecter une autre émission en raison des plaintes de certains auditeurs nous ne voyons pas de mal en cela ! Il tirait l’émission des sports vers le bas raison pour laquelle nous avons décidé de l’épauler avec deux jeunes collaborateurs qui ont pu relancer cette émission. Et la fiche de poste est une organisation interne régie par les lois de l’inspection du travail.  Nous avons modifié la fiche de poste pour répondre aux besoins des auditeurs. Pascal ne veut pas être affecté à un autre poste puisqu’il se revendique un ancien de la radio. Nous lui avons confié des reportages il ne les a pas effectué pendant trois semaines », explique Sylvie Jacqueline Panika, directrice de Radio Ndeke Luka.

D’après certains journalistes de Radio Ndeke Luka, Pascal ne s’entendait pas à tous ceux qu’on affectait pour l’aider dans l’émission des sports à savoir Josué Richard Pouambi,Tatiana Yangueko, Patrick Bangui, Juvénal Khorepede, Fridolin Wambombo et récemment Bienvenu Gbelo ainsi que Providence Orongondi.

Certaines informations parvenues à Kangbi-ndara révèlent que l’Inspection du Travail auprès de qui Pascal s’est plaint lui a conseillé de reprendre le travail mais le journaliste n’a pas consenti. Pascal a laissé entendre à ses ex-collaborateurs qu’il irait voir le Premier ministre Simplice Mathieu Sarandji pour que ses droits soient rétablis.

Kangbi-ndara a posé la question à Sylvie Jacqueline Panika de savoir si Pascal peut reprendre son poste malgré tout, la réponse de la directrice ne laisse aucune brèche : « Il a exigé que ses droits légaux luis soient calculés et payés. Nous lui avons remis un chèque ».

Le départ de Pascal après dix sept ans d’antenne va sans doute manquer certains auditeurs de Radio Ndeke Luka.

Pour ne pas perdre la main, Pascal Isidore Boutene a, en marge de sa conférence presse, annoncé qu’il relance à Bangui l’Association des Journalistes Francophones.

Kangbi-ndara

Comments

comments




Laisser un commentaire