Egypte : Morsi de nouveau face aux juges pour évasion

Le procès de Mohamed Morsi, destitué le 3 juillet par l’armée, devrait s’ouvrir ce mardi pour son évasion de prison en 2011, lors de la révolte contre Hosni Moubarak.
 
morsiLe Président déchu Mohamed Morsi sera de nouveau face aux juges, ce mardi, pour son évasion de prison en 2011, lors de la révolte populaire qui a renversé Hosni Moubarak. Le tribunal devant lequel il doit comparaître est installé au cour de l’académie de police du Caire, une enceinte protégée par un imposant dispositif policier et militaire. Mohamed Morsi dénonce pour sa part des « procès politiques intentés par le pouvoir illégitime des auteurs d’un coup d’Etat contre lui ».

L’ex-chef d’Etat est jugé avec 132 co-accusés, dont 70 membres du Hamas et du Hezbollah par contumace, ainsi que des jihadistes. Comme Mohamed Morsi, tous sont accusés de s’être évadés lors du soulèvement contre Hosni Moubarak. Procès qui s’ouvre au lendemain de la promotion du général Abdel Fattah al-Sissi, nouvel homme fort du pays qui a destitué Mohamed Morsi, au rang de maréchal. Dans la foulée l’armée lui a donné le feu-vert pour se présenter à la Présidentielle.

Mohamed Morsi encourt la peine de mort pour s’être évadé de prison. Depuis sa destitution, les Frères musulmans sont traqués par le pouvoir qui leur a interdit de manifester et de pratiquer toute activité. Selon l’organisation de défense des droits de l’Homme, Amnesty International, près de 1 400 personnes ont été tuées dans des manifestations depuis le 3 juillet. L’immense majorité serait des sympathisants du Président destitué.

Afrik.com

Comments

comments




Laisser un commentaire